Catégorie : Sites UNESCO

Tombe de Kazanlak

Posted By : July/ 3483 0

Les territoires Thraces ont vu s’édifier des tumuli, dont beaucoup ont disparu au cours des âges.

Les tombes souvent très ornées et garnies d’objets précieux étaient recouvertes d’une butte de terre (tumulus) plus ou moins élevée, selon le rang et la richesse du défunt.

Tumulus de Kazanlak – Province de Stara Zagora

Il en reste plus de dix mille aujourd’hui qu’on a conservés intacts, et protégés contre les fouilles clandestines.

Dans certaines régions ils forment les traits les plus marquants du paysage.

Tombes Thraces antiques – Vallée des Roses – Kazanlak

C’est le cas notamment tout au long de l’autoroute internationale d’Istanbul, dans la région de Plovdiv.

Un de ces tumuli, dans le département de Stara Zagora, abritait la tombe de Kazanlak, dont les fresques, du 4ème siècle avant notre ère, constituent un épisode capital de l’histoire de la peinture.

La tombe thrace de Kazanlak est une sépulture de briques de type tholos située à proximité de la ville de Kazanlak, en Bulgarie centrale.

Découverte en 1944, la tombe fait partie d’une importante nécropole thrace.

Tombe de Kazanlak

Elle comprend une chambre étroite et une chambre funéraire, toutes deux décorées avec une fresque représentant un couple thrace à une cérémonie funéraire.

Le monument date du IVe siècle avant J.-C.

Les fresques représentent en particulier des chevaux et un couple assis s’étreignant.

Elles représentent principalement un “banquet funèbre” que caractérise l’extrême finesse des figures centrales, le prince et son épouse, et surtout la tendresse et la distinction de leur geste d’adieu.

Tombe de Kazanlak – Fresques

Non moins remarquables paraissent les parents et les proches du défunt, conducteurs de chevaux, porteurs d’offrandes.

Ces peintures sont les meilleures traces préservées de la période hellénistique en Bulgarie.

Tombe de Kazanlak – Fresques

La tombe se trouve à proximité de l’ancienne capitale thrace de Seuthopolis.

Ce monument, d’une valeur exceptionnelle, est au nombre de ceux que l’UNESCO a inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial depuis 1979.

Tombe de Kazanlak

Le tombeau de Kazanlak

Booking.com

Tombeau de Sveshtari

Posted By : July/ 4015 0

L’antique civilisation des Thraces est l’une des plus anciennes au monde.

Et elle a laissé en héritage d’inestimables trésors et monuments disséminés dans toute la Bulgarie.

Tombeau Thrace de Sveshtari

Ce peuple, le plus ancien dont on connaisse le nom dans le sud-est de l’Europe, a laissé de nombreux vestiges de sa langue (qui appartenait au même rameau indoeuropéen que le latin et le grec) dans des inscriptions et dans des noms de lieux, de montagnes ou de rivières.

Le peuple Thrace occupait d’ailleurs une grande place dans la littérature de ses proches voisins.

Pierre-Diomède roi des bistognes thraces

A l’époque classique, dès le 6ème siècle avant J.-C., les Grecs relevaient souvent les influences Thraces sur leur mythologie, leur religion, leurs arts, en particulier la musique.

Aujourd’hui, le grand public a rencontré les Thraces grâce à la fabuleuse exposition de bijoux, de vases et d’armes d’or qui a parcouru plusieurs pays.

Orphée, fils du roi de Thrace, Oeagre, et de la Muse Calliope était le poète et le musicien le plus célèbre qui n’ait jamais vécu dans l’Antiquité

De villages antiques en passant par des sites archéologiques, des monuments funéraires ou des objets traditionnels et rituels, vous pourrez découvrir lors de votre séjour en Bulgarie l’exceptionnelle richesse de cette mystérieuse et encore méconnue civilisation des Thraces.

Notamment en visitant l’énigmatique et unique tombe Thrace de Sveshtari classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le tombeau Thrace de Sveshtari est situé à 2,5 km au sud-ouest du village de Sveshtari (oblast de Razgrad, nord-est de la Bulgarie).

Découverte en 1982 dans une petite colline, cette tombe Thrace du IIIème siècle avant Jésus-Christ illustre les principes essentiels de la structure des édifices du culte Thrace.

Tombeau Thrace de Sveshtari

Les décorations et l’architecture de la tombe sont considérées comme uniques, avec des fresques et des cariatides polychromes mi-humaines, mi-végétales.

Les dix figures féminines sculptées en haut-relief sur les murs de la chambre centrale et les décorations de la lunette dans sa voûte sont les seuls exemples de ce type trouvés jusqu’ici dans les terres Thraces.

Tombeau Thrace de Sveshtari

C’est un rappel remarquable de la culture des Gètes, un peuple Thrace qui était en contact avec les mondes hellénistique et hyperboréen, selon les anciens géographes.

Tombeau Thrace de Sveshtari

En 2012, les archéologues ont découvert un trésor important près du village.

Le trésor comprenait une bague en or, 44 représentations féminines et 100 boutons dorés, trouvés dans 150 tombes du 4ème siècle avant J.-C.

Tombeau Thrace de Sveshtari

Découvrez plus en détail l’Histoire de la Bulgarie et la richesse de son patrimoine avec la mystérieuse et ingénieuse civilisation des Thraces en parcourant les nombreux autres sites archéologiques et sanctuaires Thraces présents sur le territoire Bulgare (+ carte).

Tombeau Thrace de Sveshtari

Et admirez également les exceptionnels objets traditionnels d’une valeur inestimable exposés au grand public dans les différents musées du pays, notamment au musée national d’Histoire de Sofia.

Bonne découverte et Bon voyage en Bulgarie.


CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS POUR UNE VISITE VIRTUELLE DU TOMBEAU ROYAL THRACE DE SVESHTARI


🎥 Voici une vidéo pour en savoir plus sur le tombeau royal Thrace de Sveshtari – UNESCO & Bulgarian World Heritage

Booking.com

Eglises Rupestres d’Ivanovo

Posted By : July/ 1913 0

Roussé est la cinquième ville du pays et plus grand port bulgare sur le fleuve du Danube.

Elle est située dans le nord-est de la Bulgarie sur une des rives du Danube et est frontalière de la Roumanie en face reliée par le Pont du Danube.

Roussé et les rives du Danube

Non loin, à une vingtaine de kilomètres en descendant vers le village de Ivanovo, vous découvrirez un site exceptionnel – L’Eglise d’Ivanovo et ses 20 églises rupestres d’époque médiévale – inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les églises rupestres d’Ivanovo sont un ensemble d’églises, chapelles et monastères creusées dans la roche.

La plus vieille église date du XIIème siècle.

Le 22 octobre 1979, les églises furent inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Situées à 38 mètres au dessus, on y accède par un escalier taillé dans le roc.

Eglise principale d’Ivanovo

Creusées dans la roche du canyon de la rivière Rousenski Lom, les premiers moines s’y seraient installés vers le 12ème siècle.

Magnifiquement décorées de peintures mais malheureusement soumises aussi aux ravages du temps, vous pourrez admirer ces fresques dans l’église principale de Svéta Bogoriditza dans le lieu-dit de Gospodev dol.

Roches d’Ivanovo près des églises médiévales

Les fresques sur les murs sont bien préservées et constituent le seul exemple de l’âge d’or du christianisme et des monastères rupestres en Bulgarie.

La maîtrise délicate des structures et des détails, des lignes élégantes et des couleurs démontrent que certains des meilleurs peintres bulgares de l’époque y ont travaillé.

Les églises ont été inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1979.

Datant du 14ème siècle, elles représentent des scènes bibliques telles que la Cène du Christ, l’Entrée à Jérusalem, Saint Jean, les Passions du Christ, des figures des apôtres et des saints.

Eglises Rupestres d’Ivanovo

Ou bien encore vous pourrez visiter la chapelle de Gospodev dol également richement décorée de scènes picturales représentant le Christ, l’Ascension de Marie, l’Ascension du Christ…

Eglise principale d’Ivanovo

Toujours dans la vallée de Rousenski Lom dans la région de Roussé, vous pourrez également visiter le monastère rupestre de Basarbovo.

Sous statut de monument archéologique depuis 1978, c’est un lieu rempli de charme et de sérénité avec sa jolie cour fleurie et verdoyante, l’église troglodyte et son autel en bois sculpté et la crypte.

Monastère rupestre de Basarbovo

Le moine Dimitri Bassarbovski est celui dont la présence marqua le plus le monastère.

Il y vécut vers 1685 et fut canonisé après sa mort.

Selon la description, Saint Dimitri était un homme ordinaire et simple qui vivait avec ses moutons sous un grand rocher près d’une rivière.

Il décéda à cet endroit et y fut enterré.

Ensuite, ses reliques furent transportées à Basarbovo et nombre de miracles s’accomplirent.

Pendant la guerre russo-turque de 1768 – 1774, les reliques de Saint Dimitri furent transportées par le général Saltikov à Bucarest dans l’église Saints Constantin et Hélène.

Elles s’y trouvent encore aujourd’hui.

Le monastère rupestre Basarbovo est très bien conservé.

Une petite allée chemine à travers fleurs et verdure jusqu’au puits creusé par Saint Dimitri.

Des marches taillées dans la roche mènent vers l’église troglodyte et son autel en bois sculpté reconstitué en 1941.

À côté de l’autel se trouve une grande icône de Saint Dimitri.

D’autres marches dans le rocher mènent vers une crypte dans une cavité. Y repose le moine Hrisant qui la creusa lui-même pendant 100 jours.

Roussé est donc sans aucun doute une destination parfaite pour découvrir le patrimoine historique et culturel du pays.

Préparez sans plus attendre votre voyage en Bulgarie et réservez facilement votre hôtel et hébergement dans la magnifique ville de Roussé.

Booking.com

Vieux Nessebar

Posted By : July/ 2198 0

Située à quelques kilomètres au nord de Bourgas dans une presqu’île de la Mer noire, la ville historique de Nessebar est aujourd’hui reconnue comme l’une des plus anciennes villes d’Europe.

Ancienne Forteresse de Nessebar

Elle est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983.

Fondée par les Thraces il y a environ 3000 ans avant Jésus-Christ, la ville détient de nombreux trésors, églises et monuments architecturaux qui témoignent du passé grec, romain et byzantin de la ville.

Détail architectural Vieille-Ville de Nessebar

Notez que la Vieille-Ville est fermée à la circulation automobile et qu’un parking à l’extérieur vous permettra de garer votre véhicule de location.

Vieille-Ville de Nessebar

Vous pourrez visiter de la Vieille métropole de Nessebar, sa forteresse antique, les ruines de son phare antique et de magnifiques églises, en particulier l’église du Pantocrator.

Mais aussi l’église Saint Stéphane, l’église Saint Sauveur ou l’église de Saints Archanges Michel et Gabriel et admirer la richesse de l’architecture byzantine.

Eglise de Saints Archanges Michel et Gabriel – Nessebar

Ou bien vous rendre au musée archéologique ou à la Maison Moskoyani – qui est désormais le musée ethnographique de la ville.

Eglise du Pantocrator

Certaines anciennes églises ont également été réhabilitées en galeries d’art accueillant des expositions d’artistes locaux.

Nessebar

La Vieille-Ville historique de Nessebar est une destination exceptionnelle en Bulgarie pour allier séjour culturel et activités touristiques au bord de la Mer Noire.

Alors réservez sans plus attendre votre séjour en Bulgarie et trouvez votre hébergement dans la magnifique ville de Nessebar en cliquant sur le lien hôtels et hébergements.

📷 Pour 100% de détente ! Nessebar au coucher du soleil

Booking.com

Massif du Pirin

Posted By : July/ 3352 0

Le Parc National du Pirin est la plus belle réserve naturelle de Bulgarie et est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Massif du Pirin

Le Massif du Pirin fait parti d’un ensemble montagneux avec les montagnes de Rila et des Rhodopes.

Topographie du Pirin

Situé dans le sud-ouest du pays, il s’étend sur plus de 40 000 hectares.

Ses montagnes culminent jusque 2 914 mètres d’altitude avec le Pic Vihren.

Faune et Flore

Inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, ce site protégé possède une exceptionnelle faune et flore.

Le parc est peuplé d’espèces rares et protégées comme des loups, des ours, des renards et des cerfs.

La Bulgarie compte en effet une flore de 3000 espèces, une faune de pas moins de 13000 espèces ou sous-espèces.

Sans oublier des espèces qui sont en voie de disparition dans les autres pays européens comme le loup ou l’ours.

🎥 Découvrez la vidéo du WWF pour la préservation du Parc National du Pirin

Montagnes et Lacs

Le paysage est à couper le souffle avec ses lacs, ses grottes et cascades, ses formations glacières et ses forêts de pins.

Le site possède de nombreux sommets montagneux vertigineux.

De nombreuses sources et rivières le traversent.

Et dans le parc naturel sont présents plus de 180 lacs dont l’eau d’origine glacière est pure et limpide.

Pics montagneux

Des parcours encadrés et sécurisés sont également proposés sur les nombreux pics vertigineux du domaine.

Découvrez les paysages spectaculaires qui vous attendent dans les montagnes du Pirin.

Notamment sur le Pic Koncheto ou le Pic Vihren qui culmine jusque 2 914 mètres d’altitude.

Cela en fait le plus haut sommet des montagnes du Pirin.

🎥 Admirez en vidéo le panorama sublime et vertigineux du Pic Koncheto dans le parc national protégé du Pirin

Activités

Le Pirin est le site idéal pour profiter de la beauté de la nature en toute saison et s’adonner aux nombreuses activités que permettent la région.

Montagnes du Pirin

Des sports d’hiver comme le ski dans la région de Bansko en passant par les sports de plein-air comme la randonnée, les excursions, l’escalade…

Mais aussi, dès l’arrivée du Printemps, des activités de bien-être – avec la baignade dans les lacs d’eau d’origine glacière fraîche et pure…

Sports d’hiver dans le Pirin

Tout cela dans un site unique et protégé au patrimoine écologique inestimable.

Les montagnes du Pirin sont sans aucun doute un lieu extraordinaire pour tous les amoureux de la nature qui souhaitent découvrir l’exceptionnelle richesse écologique de la Bulgarie.

Station de ski de Bansko et le Massif du Pirin

Et on comprend la valeur universelle du site en parcourant la réserve naturelle et en admirant sa nature sublime et ses paysages variés.

En toute saison, le Pirin est un site naturel incontournable en Bulgarie dont vous pourrez profiter en couple, en famille, seul ou entre amis.

Le Pirin en noir et blanc

La richesse de sa biodiversité et la variété de ses paysages d’une rare beauté – la montagne, les lacs et les pics vertigineux, la faune et la flore – le Pirin vous laissera sans nul doute des souvenirs gravés à vie.

Réservez vite votre billet d’avion et partez à la découverte des magnifiques montagnes du Pirin en Bulgarie.

Booking.com

🎥 Regardez cette video, le Massif du Pirin est un lieu fantastique pour les vacances d’hiver

Altitudes des différents sommets du Pirin 

Sommetaltitude (m)partie du massif
Vihren (Вихрен)2 914 mcrête principale
Kutelo (Кутело)2 908 mcrête principale
Banski suhodol (Бански суходол, « Ravin de Bansko »)2 884 mcrête principale
Goljam Poležan (Голям Полежан, « Grand Poležan »)2 851 mcrête latérale du Poležan
Kamenica (Каменица)2 822 mcrête latérale de Kamenica
Malăk Poležan (Малък Полежан, « Petit Poležan »)2 822 mcrête latérale de Poležan
Bajovi dupki (Баюви дупки)2 820 mcrête principale
Jalovarnika (Яловарника)2 763 mcrête latérale de Kamenica
Gazej (Газей)2 761 mcrête latérale de Poležan
Kajmakčal (Каймакчал)2 753 mcrête latérale de Poležan
Goljama Todorka (Голяма Тодорка, « Grande Todorka »)2 746 mcrête latérale de Todorka
Bănderiški čukar (Бъндеришки чукар, « Cime de la Bănderica »)2 732 mcrête principale
Džengal (Дженгал)2 730 mcrête latérale de Poležan
Momin dvor (Момин двор, « Cour des jeunes filles »)2 723 mcrête principale
Bašlijski čukar (Башлийски чукар, « Cime de la Bašlijca »)2 720 mcrête latérale indépendante
Koteški čal (Котешки чал)2 715 mcrête latérale indépendante
Malka Todorka (Малка Тодорка, « Petite Todorka »)2 712 mcrête latérale de Todorka
Čengelčal (Ченгелчал)2 709 mcrête principale
Disilica (Дисилица)2 700 mcrête latérale de Poležan
Kameniška kukla (Каменишка кукла, « Poupée de Kamenica »)2 690 mcrête latérale de Kamenica
Kuklite (Куклите, « les poupées »)2 686 mcrête latérale de Kamenica
Muratov vrăh (Муратов връхр « Sommet de Murat »)2 669 mcrête principale
Džano (Джано)2 668 mcrête principale
Bezbog (Безбог)2 645 mcrête latérale de Poležan
Sivria (Сиврия)2 593 mcrête latérale indépendante
Sinanica (Синаница)2 516 mcrête latérale de Sinanica

Monastère de Rila

Posted By : July/ 3183 0

Au cœur de la Montagne Rila, situé dans le sud-ouest de la Bulgarie, le monastère de Rila est l’un des lieux incontournables du pays.

Situé à seulement 100 km de Sofia, il est le principal et le plus grand symbole orthodoxe du pays.

Et il est inscrit depuis 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Monastère de Rila

L’un des plus beaux monastères d’Europe

Le monastère fut fondé vers l’an 930 par Ivan Rilski (Saint Jean de Rila), ermite canonisé par l’église orthodoxe.

Saint Jean de Rila – Ivan Rilski

Sa tombe et sa demeure étant devenus des lieux sacrés, ils ont été transformés en un ensemble monastique dont le dernier reconstruit après un incendie est caractéristique de la Renaissance bulgare (18ème-19ème siècles).

Saint Jean de Rila – Sentier du Monastère de Rila
Booking.com

La splendeur de son architecture

Vous y trouverez une église principale, les lieux d’habitation des moines, la tour défensive de Khrélyo et aussi un musée.

Avec son architecture et ses fresques, le monastère représente un chef-d’œuvre du génie créateur du peuple bulgare.

Et il est incontestablement le plus important centre spirituel et artistique de Bulgarie.

📷 Découvrez dans ce diaporama la splendeur de l’intérieur du Monastère de Rila ainsi qu’un aperçu de quelques-unes de ses nombreuses fresques

Un monument unique et sacré

Au pied de la colline donnant accès au monastère de Saint Jean de Rila, vous trouverez aussi des stands où vous pourrez acheter des souvenirs et des objets traditionnels.

Notamment des Iconographies Bulgares et des poteries magnifiquement décorées.

Échoppes de souvenirs

Ce monastère est également un lieu de célébrations et de veillées notamment pendant les Fêtes et Traditions de Pâques.

Et le site attire plus de 800 000 personnes par an et toute l’équipe de ma-bulgarie.fr vous souhaite d’en faire partie.

Fêtes de Pâques au Monastère de Rila

L’entrée coûte 50 centimes d’euros.

Et pour un ou deux euros de plus vous pourrez avoir un guide qui vous permettra d’accéder à une partie fermée qui comporte des peintures murales datant du VIème siècle.