20

Nov
2018

Eglises Rupestres d’Ivanovo

Posted By : July/ 1534 0

Roussé est la cinquième ville du pays et plus grand port bulgare sur le fleuve du Danube.

Elle est située dans le nord-est de la Bulgarie sur une des rives du Danube et est frontalière de la Roumanie en face reliée par le Pont du Danube.

Roussé et les rives du Danube

Non loin, à une vingtaine de kilomètres en descendant vers le village de Ivanovo, vous découvrirez un site exceptionnel – L’Eglise d’Ivanovo et ses 20 églises rupestres d’époque médiévale – inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les églises rupestres d’Ivanovo sont un ensemble d’églises, chapelles et monastères creusées dans la roche.

La plus vieille église date du XIIème siècle.

Le 22 octobre 1979, les églises furent inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Situées à 38 mètres au dessus, on y accède par un escalier taillé dans le roc.

Eglise principale d’Ivanovo

Creusées dans la roche du canyon de la rivière Rousenski Lom, les premiers moines s’y seraient installés vers le 12ème siècle.

Magnifiquement décorées de peintures mais malheureusement soumises aussi aux ravages du temps, vous pourrez admirer ces fresques dans l’église principale de Svéta Bogoriditza dans le lieu-dit de Gospodev dol.

Roches d’Ivanovo près des églises médiévales

Les fresques sur les murs sont bien préservées et constituent le seul exemple de l’âge d’or du christianisme et des monastères rupestres en Bulgarie.

La maîtrise délicate des structures et des détails, des lignes élégantes et des couleurs démontrent que certains des meilleurs peintres bulgares de l’époque y ont travaillé.

Les églises ont été inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1979.

Datant du 14ème siècle, elles représentent des scènes bibliques telles que la Cène du Christ, l’Entrée à Jérusalem, Saint Jean, les Passions du Christ, des figures des apôtres et des saints.

Eglises Rupestres d’Ivanovo

Ou bien encore vous pourrez visiter la chapelle de Gospodev dol également richement décorée de scènes picturales représentant le Christ, l’Ascension de Marie, l’Ascension du Christ…

Eglise principale d’Ivanovo

Toujours dans la vallée de Rousenski Lom dans la région de Roussé, vous pourrez également visiter le monastère rupestre de Basarbovo.

Sous statut de monument archéologique depuis 1978, c’est un lieu rempli de charme et de sérénité avec sa jolie cour fleurie et verdoyante, l’église troglodyte et son autel en bois sculpté et la crypte.

Monastère rupestre de Basarbovo

Le moine Dimitri Bassarbovski est celui dont la présence marqua le plus le monastère.

Il y vécut vers 1685 et fut canonisé après sa mort.

Selon la description, Saint Dimitri était un homme ordinaire et simple qui vivait avec ses moutons sous un grand rocher près d’une rivière.

Il décéda à cet endroit et y fut enterré.

Ensuite, ses reliques furent transportées à Basarbovo et nombre de miracles s’accomplirent.

Pendant la guerre russo-turque de 1768 – 1774, les reliques de Saint Dimitri furent transportées par le général Saltikov à Bucarest dans l’église Saints Constantin et Hélène.

Elles s’y trouvent encore aujourd’hui.

Le monastère rupestre Basarbovo est très bien conservé.

Une petite allée chemine à travers fleurs et verdure jusqu’au puits creusé par Saint Dimitri.

Des marches taillées dans la roche mènent vers l’église troglodyte et son autel en bois sculpté reconstitué en 1941.

À côté de l’autel se trouve une grande icône de Saint Dimitri.

D’autres marches dans le rocher mènent vers une crypte dans une cavité. Y repose le moine Hrisant qui la creusa lui-même pendant 100 jours.

Roussé est donc sans aucun doute une destination parfaite pour découvrir le patrimoine historique et culturel du pays.

Préparez sans plus attendre votre voyage en Bulgarie et réservez facilement votre hôtel et hébergement dans la magnifique ville de Roussé.

Booking.com