21

Juin
2017

Fête Nationale de la Bulgarie

Posted By : July/ 447 0

L’Histoire Bulgare est longue, riche et a définitivement marqué l’histoire du monde.

La Bulgarie fête chaque année le 3 Mars la libération du joug ottoman en 1878.

C’est la date la plus importante de l’Histoire Bulgare.

Fête Nationale de la Bulgarie

Les actes de bravoure les plus héroïques de l’Histoire du pays sont commémorés au monastère de Shipka et au monument de Shipka.

Les héros de guerre qui y ont combattu sont honorés chaque année et leur sacrifice ne sera jamais oublié.

Histoire

La guerre russo-turque de 1877-1878 est un conflit qui oppose l’Empire ottoman et la Russie, alliée à la Serbie, le Monténégro et la Roumanie ainsi qu’au mouvement des volontaires bulgares.

L’attaque turque vers le Mont Shipka

C’est le premier conflit ayant comme toile de fond le panslavisme, assignant à la Russie le devoir de libérer les peuples slaves encore sous la domination turque et de constituer une confédération panslave.

La guerre fut gagnée par la Russie et s’acheva par le traité de San Stefano, abrogé et remplacé plus tard par le traité de Berlin.

Bataille de Shipka – Guerre de Libération (1877)

La guerre fut dénommée « de libération » : elle apporta l’indépendance complète à la Serbie, à la Roumanie et au Monténégro, tandis qu’une partie de la Bulgarie fut déclarée une principauté vassale.

L’autre partie resta dans les frontières de l’Empire comme la région autonome de Roumélie orientale.

A l’automne de 1885, la Roumélie orientale s’unit à la principauté de Bulgarie.

Le Monastère de Shipka

Toujours pour honorer la mémoire des soldats russes et des volontaires bulgares morts lors de la guerre de 1877-1878, une église a été construite en 1902 dans le village de Shipka près de la ville de Kazanlak situé à environ 230 km de la capitale, Sofia : l’église de la Nativité.

Église – Mémorial de la Nativité 
© Емил Маринов

Son architecture est magnifique et imposante avec ses coupoles et ses croix dorées, ses façades recouvertes de céramiques colorées, et son clocher haut de 53 mètres, qui abrite 17 cloches (dont la plus grosse pèse pas moins de 11 tonnes!).

Elle est inscrite sur la liste des monuments d’importance nationale.

Église – Mémorial de la Nativité

Les galeries extérieures abritent 34 plaques en marbre où sont inscrits des textes commémorant les noms des soldats russes et des volontaires bulgares morts dans la bataille la plus meurtrière de l’histoire de cette guerre.

Admirez dans cette vidéo la beauté architecturale de l’Église-mémorial de la Nativité

Le Monument de la Liberté de Shipka

C’est un autre symbole national important.

Il est situé sur le sommet Shipka, qui fait partie de la chaîne de montagnes Stara Planina, aussi appelée chaîne des Balkans.

Sa silhouette est visible à plus d’une centaine de kilomètres et ressemble à une forteresse médiévale bulgare.

Monument de la Liberté de Shipka

Le monument a été construit pour commémorer la colline où une bataille entre les révolutionnaires bulgares et l’armée d’Osman a eu lieu.

Il est important de noter à propos de cette bataille militaire que les Bulgares étaient environ 7500 personnes au total, alors que l’armée d’Osman comptait 27000 soldats.

Monument de la Liberté de Shipka

La tâche des Bulgares était de combattre les troupes d’Osman et de ne pas les laisser conquérir Shipka Peak. Car autrement, Osman serait ensuite reparti vers le nord, aurait surpris l’armée russe, et tout aurait été perdu.

Mais les Bulgares ont réussi et ce monument commémore leur héroïsme.  

Fête Nationale de la Bulgarie

Le monument fut inauguré le 26 août 1934.

Pour le construire, il a été financé par les dons volontaires du peuple bulgare et par des fonds provenant du peuple russe.

894 marches mènent à cet édifice qui atteint 32 mètres de hauteur.

Un grand lion en bronze, symbole de l’Etat bulgare, garde l’entrée du monument.

Monument de la Liberté de Shipka

Sur les trois autres façades du bâtiment sont inscrits les noms de Shipka, Sheynovo et Stara Zagora : les trois champs de bataille lors de la défense du col.

Dans son sous-sol, se trouvent 17 sarcophages en marbre où sont gravés les noms des soldats russes et bulgares, morts au cours de cette guerre.

Plaque commémorative Shipka

Les sept autres étages du musée exposent des objets personnels ayant appartenu aux volontaires et aux soldats : médailles, photos, armes et documents ayant rapport aux batailles de Shipka.

Exposition au Mémorial de Shipka

Le dernier étage du Monument de la Liberté offre quant à lui un magnifique panorama des paysages alentours.

Le musée possède également une boutique qui propose des brochures d’informations et des souvenirs.

Monument de la Liberté de Shipka

Des balades à pieds ou en transport jusqu’aux différents sites du parc sont organisées.

Le monastère de Shipka et son monument sont par conséquent deux endroits importants à visiter en Bulgarie pour découvrir la riche histoire du pays !

Dans cette vidéo, la Fête Nationale de la Bulgarie au Monument de Shipka