11

Jan
2020

Forteresse d’Asen

Posted By : July/ 443 0

La forteresse d’Asen (en bulgare : Асенова крепост, Asenova krepost) est une forteresse médiévale dans les montagnes des Rhodopes, située à 3 kilomètres au sud de la ville d’Asenovgrad en Bulgarie.

Elle se trouve sur un pic rocheux à la rive gauche du fleuve Asenitsa, à 279 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Forteresse d’Asen

Histoire

Les premières découvertes archéologiques datent de l’époque des Thraces, la zone de la forteresse étant également habitée pendant la période romaine antique et byzantine ancienne.

En effet, sa localisation stratégique et la protection naturelle de la localité fut utilisée à l’époque des Thraces qui au Vème siècle avant J.-C. y construisirent un fort.

Panorama Forteresse d’Asen

La forteresse a pris de l’importance au Moyen Âge, mentionnée pour la première fois dans le statut du monastère de Bachkovo sous le nom de Petrich au XIème siècle.

La richesse et la fécondité de la région transforment peu à peu la forteresse de Petrich en centre économique autonome avec sa propre armée, administration et puissance militaire.

Forteresse d’Asen

En 1204, la forteresse a été conquise par les armées de la troisième croisade.

Puis, elle a été considérablement rénovée au 13ème siècle (plus précisément 1231) sous le règne du tsar bulgare Ivan Asen II qui entreprit la plus grande expansion et réorganisation de la forteresse pour servir de fortification frontalière contre les raids latins.

En témoigne l’inscription sur un rocher faite sur ses ordres.

Inscription du Tsar Asen à la forteresse d’Assen

A la suite de plusieurs années de fouilles et de recherches archéologiques dans la forteresse médiévale, on a découvert entièrement les fondations du château féodal avec un ensemble de bâtiments résidentiels, l’église domestique du préfet de la forteresse, deux réservoirs et une tour, tous reliés par des escaliers en pierre.

Fondations de la forteresse d’Asen

Eglise Sainte Vierge Marie de Petrich

La caractéristique la mieux conservée et la plus notable de la forteresse d’Asen est l’église Sainte Vierge Marie de Petrich datant du 12ème au 13ème siècle.

Il s’agit d’un bâtiment à une seule voûte en croix à deux étages avec un large narthex et une grande tour rectangulaire, et qui présente des peintures murales du 14ème siècle.

Les travaux de conservation et de restauration partielle de l’église ont été achevés en 1991.

En effet, toute la forteresse a été abandonnée après la conquête ottomane au 14ème siècle et seule l’église est restée debout dans son apparence d’origine telle qu’elle était utilisée par les chrétiens locaux et maintenant elle est régulièrement utilisée comme église orthodoxe bulgare.

Forteresse d’Asen en 1928

Prise par les Byzantins après la mort d’Ivan Asen II, la forteresse était à nouveau aux mains des Bulgares à l’époque d’Ivan Alexandre en 1344 pour être conquise et détruite par les Ottomans pendant leur règne en Bulgarie.

La ville d’Asenovgrad tire son nom moderne de la forteresse, anciennement nommée Stanimaka.

La forteresse d’Asen est la plus attractive et la plus visitée des sites touristiques de Bulgarie.

Forteresse d’Asen

Découvrez en vidéo la forteresse d’Asen à travers les âges (images de drones)

Booking.com