Étiquette : Explore

Musée Archéologique de Sofia

Posted By : July/ 244 0

Situé au centre de Sofia, le musée archéologique est un joyau pour les amateurs d’histoire.

Le musée national d’Archéologie de Bulgarie est situé en face de la place Atanas Burov, dans le centre-ville de Sofia.

Musée national d’Archéologie

Il n’est qu’à quelques pas des principaux points d’intérêt de la ville, parmi lesquels l’église rotonde de Saint-Georges, la statue de Sainte-Sophie et le théâtre national Ivan Vazov.

La station de métro la plus proche est Serdika, à environ 5 minutes de marche du musée. Un parking payant est disponible près du parc de Gradska Gradina.

Booking.com

Le musée est situé dans une ancienne mosquée ottomane et est l’un des plus grands musées de tous les Balkans. 

Son édifice est aussi le plus ancien de Sofia car il s’agit d’une ancienne grande mosquée ottomane, privée aujourd’hui de son minaret, qui fut construite entre 1454 et 1494.

Le musée archéologique de Sofia possède la collection la plus riche sur la péninsule des Balkans. Par l’importance de ses collections, il constitue un véritable trésor patrimonial pour la Bulgarie.

Créé en 1892, ce musée national d’Archéologie a pour objectif de mettre en lumière la culture et le patrimoine de la Bulgarie.

Musée national d’Archéologie

Il abrite les fleurons des travaux archéologiques menés en Bulgarie par les équipes de l’Institut national d’archéologie et les différents musées d’histoires régionaux.

À l’intérieur, il abrite une grande collection d’objets et de vestiges de différentes époques et civilisations, de la préhistoire à l’ancienne Thrace et à l’Empire romain.

Fortuna. Gigen (Oescus), Pleven region. Around the middle of 2nd c. – Musée national d’Archéologie

La collection est exposée dans quatre salles d’expositions permanentes : Préhistoire, Trésors, Centrale et Moyen Âge. 

Dans le hall consacré à la Préhistoire, vous admirerez des artefacts datant du paléolithique jusqu’à l’âge du bronze ancien.

Vous pourrez voir également des roches gravées datant d’environ 50 000 ans avant J.-C., ainsi que des outils en pierre de Thrace, une région ancienne d’Europe du Sud-Est.

Dans la galerie centrale, ce sont des artefacts de la fin de l’âge de bronze et du Moyen Âge tardif que vous découvrirez.

On peut admirer des sculptures grecques et romaines, ainsi que des objets découverts dans l’église de Sofia, parmi lesquels le sol en mosaïque d’origine.

Au deuxième niveau du musée se trouve la galerie du Moyen Âge, dans laquelle on peut admirer des armures médiévales, des masques, des peintures, des poteries, des outils et d’autres objets.

Head from a statue of Apollo. Bronze. Sofia / Serdica / 2nd-3rd c. AD

N’hésitez pas à vous adresser à l’accueil pour en savoir plus sur les expositions temporaires.

Des expositions sur l’art scythe de l’ancienne Union soviétique, l’histoire de la chrétienté en Bulgarie et l’or précolombien ont déjà été présentées dans ce musée.

Dans la section de la chambre forte sont conservés certains des trésors les plus célèbres de Bulgarie, notamment des ornements et des bijoux en or et en argent.

Située au premier étage la Salle des Trésors expose des trésors, des objets d’arts depuis l’âge de bronze et l’âge de fer à l’Antiquité supérieure.

La visite commence avec l’inventaire complet de 6 tombeaux de guerre en provenance de la nécropole de Trebenishte, en Macédoine.

Le clou de l’exposition sont les trois trésors thraces, d’importance mondiale – le trésor d’or de Vulchitrun, Pleven (13 pièces), le harnais d’argent de Lukovit, Lovech, les bijoux d’or et les objets d’argent de Nikolaevo, Pleven (orfèvrerie romaine).

Parmi les nombreux objets de la culture des Thraces : les objets de la région de Kazanlak et le tumulus de Svetitsa – le masque mortuaire d’or ainsi que la tête de la statue de bronze du tumulus Golyama Kosmatka près de Shipka.

De plus, le musée propose généralement des expositions temporaires très intéressantes, sur le site officiel vous pourrez trouver un peu plus d’informations sur les expositions qui auront lieu lors de votre passage à Sofia.

Le musée est ouvert du mardi au dimanche. Son entrée est payante.

Funeral mask and a ring. Gold, Svetitsa Tumulus, Krun near Shipka, Stara Zagora region. End oh 5th c BC

Des visites guidées payantes sont proposées en anglais. Consultez le site Web officiel du musée pour consulter les horaires et pour en savoir plus sur les expositions temporaires.

Le musée est ouvert de 10h à 17h et jusqu’à 18h en été.

L’entrée du musée coûte 10 lv. et 2 lv. si vous êtes étudiant. Et le dernier dimanche de chaque mois est gratuit.

Portrait head of a statue. Bronze, copper, alabaster, glass paste. Golyama Kosmatka Tumulus, Sphika, Stara Zagora region. End of 4th c. BC

Après la visite du musée, vous pourrez profiter de la cafétéria – restaurant Art Club Museum très moderne qui se trouve derrière le musée archéologique et qui possède une terrasse très agréable ombragée par des arbres feuillus au milieu des reliques antiques.

Ambiance jeune, la musique est joyeuse. Idéal pour boire un café rapidement ou pour se poser tranquillement.

La Civilisation Thrace

L’antique civilisation des Thraces est l’une des plus anciennes au monde et a laissé en héritage d’inestimables trésors et monuments disséminés dans toute la Bulgarie.

Découvrez en plus sur cette civilisation mystérieuse des Thraces  pour laquelle la Bulgarie moderne se passionne.

 

Musée Ethnographique de Plovdiv

Posted By : July/ 186 0

Ce musée est situé dans la maison Kuyumdzhiouglu sur les terres antiques des Thraces dans la ville de Plovdiv qui est la seconde ville du pays après Sofia et l’une des plus anciennes villes du monde antérieure même à Rome ou Athènes.

C’est une spectaculaire maison typique du renouveau bulgare.

Elle a été construite en 1847 et est considérée comme le point culminant de l’architecture de la Renaissance en Bulgarie.

La maison a quatre étages et plus de 550 mètres carrés en plus de jardins impressionnants et de 130 fenêtres !

La décoration florale typique de cette époque se retrouve dans toute la maison, mais ce qui nous impressionne le plus, c’est que chacune des 12 pièces possède un plafond en bois sculpté à la main !

Depuis sa construction, la maison a eu de nombreuses fonctions, mais il est difficile de croire qu’elle a été ouverte au public en tant que musée pendant près de 80 ans.

Musée Ethnographique

Ce musée est spécialement dédié à la ville de Plovdiv, c’est pourquoi la plupart des ustensiles et objets que vous y trouverez sont liés à l’histoire de la ville.

Même si vous n’êtes pas fan des musées, cela vaut la peine d’entrer dans la cour et de voir la maison de l’extérieur, même s’il est dommage que vous ne la visitiez pas une fois sur place.

L’entrée aux jardins est gratuite et l’entrée au musée coûte 6 leva bien que vous puissiez acheter le billet commun que nous avons mentionné précédemment.

Les heures d’ouverture du musée ethnographique sont du mardi au dimanche de 9 heures du matin à 5 heures de l’après-midi.

Booking.com
 

Monastère de Basarbovo

Posted By : July/ 201 0

Dans la vallée de Rousenski Lom dans la région de Roussé, vous pourrez visiter le monastère rupestre de Basarbovo.

Sous statut de monument archéologique depuis 1978, c’est un lieu rempli de charme et de sérénité avec sa jolie cour fleurie et verdoyante, l’église troglodyte et son autel en bois sculpté et la crypte.

Booking.com

Le moine Dimitri Bassarbovski est celui dont la présence marqua le plus le monastère.

Il y vécut vers 1685 et fut canonisé après sa mort.

Selon la description, Saint Dimitri était un homme ordinaire et simple qui vivait avec ses moutons sous un grand rocher près d’une rivière.

Il décéda à cet endroit et y fut enterré.

Ensuite, ses reliques furent transportées à Basarbovo et nombre de miracles s’accomplirent.

Monastère rupestre de Basarbovo

Pendant la guerre russo-turque de 1768 – 1774, les reliques de Saint Dimitri furent transportées par le général Saltikov à Bucarest dans l’église Saints Constantin et Hélène.

Elles s’y trouvent encore aujourd’hui.

Le monastère rupestre Basarbovo est très bien conservé.

Une petite allée chemine à travers fleurs et verdure jusqu’au puits creusé par Saint Dimitri.

Des marches taillées dans la roche mènent vers l’église troglodyte et son autel en bois sculpté reconstitué en 1941.

À côté de l’autel se trouve une grande icône de Saint Dimitri.

D’autres marches dans le rocher mènent vers une crypte dans une cavité.

Y repose le moine Hrisant qui la creusa lui-même pendant 100 jours.

Roussé est donc sans aucun doute une destination parfaite pour découvrir le patrimoine historique et culturel du pays.

Préparez sans plus attendre votre voyage en Bulgarie et réservez facilement votre hôtel et hébergement dans la magnifique ville de Roussé.

 

Cascade Raysko Praskalo

Posted By : July/ 221 0

Paradise Sprinkler – Adrénaline pour tout le monde !

Raysko Praskalo (bulgare : Райско пръскало , “Heavenly Sprinkler”), avec 124,5 mètres de hauteur, est la plus haute cascade de Bulgarie et de la péninsule balkanique située au nord-est de Karlovo.

Heaven spray region

La cascade est située dans la partie centrale de Stara Planina, au pied du sommet du pic Botev (2.376 m) dans la partie centrale des montagnes des Balkans.

Elle fait partie de la réserve de Dzhendema qui est la réserve la plus élevée du parc national des Balkans centraux.

Panorama Ray hut & Botev peak

La ville la plus proche est Kalofer, à 11 km au sud.

La proximité de la cascade avec la ville de renaissance de Kalofer explique le nom souvent utilisé comme substitut de la cascade – arroseur Kalofer.

Raysko Praskalo Bulgaria

Beauté et surprise du touriste.

Paradise Sprinkler est un monument naturel célèbre et en tant que tel attire les touristes du pays et de l’étranger.

La cascade est une destination idéale pour les amateurs de randonnée, d’escalade, d’écotourisme, de parapente et pour tous ceux qui aiment la montagne et l’air frais de la montagne.

Paradise Sprinkler est plus élevéé pendant les mois d’été, c’est donc pendant cette période que le site est le plus visité par les touristes.

Il existe plusieurs sentiers menant à la cascade Raysko Praskalo.

Raysko Praskalo

Le meilleur point de départ est du côté nord du village de Kalofer (qui possède également une gare) à Panitzite (Kalofer Bungalows).

Là, le sentier commence (gps 42.660467, 24.978871) jusqu’à Raysko Praskalo.

Booking.com

Depuis le début du sentier, il s’agit d’une marche de 9 km avec une descente d’environ 700 mètres.

La randonnée devrait prendre 4 heures (aller simple).

Raysko Praskalo signifie littéralement « embruns célestes ».

L’eau de fonte de la montagne Botev saute par-dessus une falaise et finit, en une seule goutte, à 125 mètres de profondeur.

Au printemps (ou en automne) le débit d’eau est à son maximum.

En été, la cascade est moins impressionnante.

La cascade prend l’eau des congères de neige sur le pic Botev et forme la rivière Praskalska qui est un affluent de la rivière Byala Reka.

Raysko Praskalo

Le débit d’automne est à son apogée pendant l’été.

Dans les contreforts de Raysko Praskalo se trouve le refuge de montagne Ray de 120 lits qui est le point de départ des sentiers touristiques menant à la cascade.

Bulgaria, mountains, Stara Planina, Ray hut
Ray hut

Райско пръскало и хижа Рай – Rai Waterfall Bulgaria by Drone

Parc naturel de Strandzha

Posted By : July/ 272 0

Le parc naturel de Strandzha se trouve à l’entrée d’une péninsule au sud de l’estuaire de Veleka là où la rivière se jette dans la mer Noire.

Et tout proche de Sinemorets : un village balnéaire de Bulgarie situé au sud-est du littoral bulgare, près de la frontière avec la Turquie.

L’emplacement de Sinemorets se trouve sur le territoire du parc naturel de Strandzha.

C’est le parc naturel le plus important de Bulgarie.

Les plages de Sinemorets sont parmi les plus belles de la côte de la mer Noire.

Deux d’entre elles sont entièrement sauvages et conviennent à ceux qui recherchent la tranquillité et l’intimité dans la nature.

Le tronçon de 8 km qui s’étend de l’embouchure de la rivière Veleka à «Tsarsko kladenche» est autorisé pour la voile.

Cela offre des possibilités de promenade en bateau à moteur et en kayak, pour observer le rare nénuphar jaune.

À côté du village, il y a deux zones protégées avec des ressources naturelles uniques.

La station balnéaire de Sinemorets offre d’excellentes conditions de loisirs en mer combinées à des possibilités de promenades touristiques dans une nature magnifique.

À cela contribue son emplacement sur la côte bulgare de la mer Noire et à l’embouchure de la rivière Veleka.

Booking.com

 

Zlatograd

Posted By : July/ 358 0

Zlatograd est une petite ville des Rhodopes située à seulement 2 km de la frontière grecque et à 60 km au sud-est de Smolyan.

Le complexe ethnographique de Zlatograd se situe au cœur de la ville. 

C’est un musée à ciel ouvert qui fait aussi partie de la vie quotidienne des habitants. Le complexe comprend un musée ethnographique, des ateliers et une exposition d’équipements aquatiques.



Booking.com

La visite du complexe part du musée afin que les visiteurs se familiarisent avec l’histoire de la région avant de partir. 

Le musée se compose d’une collection archéologique, d’une exposition racontant les occupations des populations locales dans le passé, de collections de costumes, de parures et d’objets rituels.

La visite se poursuit par la visite des ateliers. Tous fonctionnent et les visiteurs peuvent voir des maîtres qualifiés qui fabriquent différents objets proposés à la vente.

La boutique du tailleur renseigne sur les traditions de cet artisanat en présentant d’intéressantes collections de photographies anciennes, de machines à coudre, de fers à repasser, de ciseaux et d’étalons. 

Des costumes originaux de toutes les régions de Bulgarie y sont vendus.

Les machines utilisées pour la production de tresses de laine peuvent être vues dans l’atelier de tresse. Les tresses sont des cordons de laine utilisés pour la décoration des vêtements.

L’atelier suivant comprend trois variétés différentes d’un même métier : la fabrication de selles (fabrication de selles et de bâts), la fabrication de harnais (fabrication de sangles utilisées pour l’attelage) et la tapisserie d’ameublement (couture de coussinets en selles).

Dans la boutique du coutelier, les visiteurs peuvent avoir un meilleur aperçu de la fabrication d’armes à blanc, tandis que chez l’orfèvre, ils peuvent voir une collection de minerais et de cristaux de la région de Zlatograd et observer le travail du maître-joaillier.

La boutique du brasero présente l’artisanat lié à la fabrication des récipients en cuivre, tandis que les sculpteurs sur bois montrent comment décorer des objets en bois dans leur boutique. 

Le magasin de poterie attire les touristes avec ses divers récipients en argile colorés. 

La boutique du tisserand arrive en dernier – on y trouve des produits traditionnels tissés et tricotés.

St George Church in Zlatograd

L’une des attractions du complexe réside dans les trois équipements hydrauliques qui fonctionnent encore aujourd’hui : le moulin à foulon, le moulin à foulon et le moulin à eau. 

Ils sont situés dans un bâtiment connu sous le nom de moulin de Vuntsov. Le moulin à plier est utilisé pour le lavage, le moulin à foulon est utilisé pour le traitement des tissus de laine et le moulin à eau est utilisé pour moudre la farine.


De nombreuses fêtes et coutumes bulgares sont célébrées dans un style traditionnel au complexe ethnographique.

Par exemple Trifon Zarezan (le jour du vigneron – mi-février), Baba Marta (grand-mère mars – début mars), Todorovden (St. Theodore’s Day – le premier dimanche du jeûne de Pâques), Enyovden (St. John’s Eve – 24 juin), Waits (24 décembre) et ainsi de suite. 

Le jour de Zlatograd est célébré le 21 novembre.

Zlatograd


Après la visite du complexe, les touristes peuvent s’asseoir et se détendre dans certains des restaurants de la ville ou boire une tasse de café filé préparé sur du sable chaud et servi d’une manière spéciale. 

Il y a beaucoup d’hôtels à Zlatograd car la ville est une destination touristique populaire. 

L’hébergement est également disponible dans le complexe ethnographique lui-même – dans une vieille maison à l’atmosphère authentique de la période de la renaissance bulgare.

Zlatograd at night
 

Bulgaria’s Must‑see Landmarks

Posted By : July/ 1098 0

Bulgaria is one of the oldest countries in Europe and full of must‑see sights. Check some of them out here!


No. 1

The Rila Monastery

The Monastery of Saint Ivan of Rila, better known as the Rila Monastery, is the largest and most famous Eastern Orthodox monastery in Bulgaria. It is situated in the southwestern Rila Mountains, in the deep valley of the Rilska River. The monastery is named after its founder, the hermit Ivan of Rila (876‑946 AD), and houses around 60 monks.

@danflyingsolo

One of the most popular attractions in #Bulgaria is Rila Monastery – often a day trip from Sofia, but being in the snowy mountains, actually quicker to reach from Bansko. At its peak, over 200 monks would have lived in the 199 bedrooms here, although now only about 10 reside. Inscribed onto the #UNESCO world heritage list, the monastery days back to the 10th century, although it’s been attacked and destroyed over the years, most notably by the fire of the Ottomans, it’s always been rebuilt. Parts of it are off limits to day trippers, although there is a chance to spend the night staying in one of the basic and traditional rooms for the monks, which I reckon would have been pretty damn cool to do! 🇧🇬 #RilaMonastery#monastery#bulgarian

No. 2

Plovdiv’s Old Town

Plovdiv is the oldest living city in Europe and among the six oldest cities in the world. The Old Town is one of the most beautiful parts of the city, offering an impressive architectural and historical reserve. It combines ancient Roman and Bulgarian Revivalist architecture, and is included in UNESCO’s World Heritage tentative list.

@danflyingsolo

Postcards from #Plovdiv 🇧🇬 The second city of #Bulgaria and last years European capital of culture

No. 3

The Seven Rila Lakes

The Seven Rila Lakes are a group of glacial lakes, situated in the Rila Mountain, between 2,100 and 2,500 metres elevation above sea level. Each lake is named after its most characteristic feature.

The highest one is called Salzata (The Tear) because of its clear waters. The next one in height is named Okoto (The Eye) for its almost perfect oval form. Babreka (The Kidney) is the lake with the steepest shores. Bliznaka (The Twin) is the largest one by area. Trilistnika (The Trefoil) has an irregular shape and low shores. The shallowest lake is Ribnoto Ezero (The Fish Lake) and the lowest one is Dolnoto Ezero (The Lower Lake), where the waters that flow out of the other lakes form the Dzherman River.

@georgi_hadjiiski

Rila Lakes

No. 4

St. Alexander Nevsky Cathedral

The St. Alexander Nevsky Cathedral is an Orthodox cathedral in Sofia. Built in Neo‑Byzantine style, it serves as the cathedral church of the Patriarch of Bulgaria and is one of the 50 largest Christian church buildings in the world. It is the largest Orthodox Cathedral located in Southeast Europe.

@alevchukbg

Autumn Sofia and of course its visiting card – Alexander Nevsky Cathedral ❤

No. 5

The Buzludzha Monument

The Monument House of the Bulgarian Communist Party, also known as the Buzludzha Monument, was built on Buzludzha Peak in central Bulgaria by the Bulgarian communist government and inaugurated in 1981. It commemorates the events of 1891, when a group of socialists assembled secretly in the area to plan for Bulgaria’s socialist future. After the fall of the communist regime in Bulgaria, the construction was abandoned and its works of art were severely damaged by vandalism.

@visualcreativity

Seen an epic instagram photo of an abandoned building a while ago. It turned out that it was in Bulgaria and it’s called ‘The Buzludzha Monument’. 

No. 6

The Melnik Pyramids

The Melnik Pyramids are rock formations, known as hoodoos, situated at the foothills of the Pirin mountain range in south‑western Bulgaria, near the town of Melnik. Reaching a height of up to 100m, the sandstone pyramids are shaped in forms resembling giant mushrooms, ancient towers and obelisks. The pyramids are a geological phenomenon of global importance and were declared a natural landmark in 1960. The rock formations are home to rich flora and fauna heavily influenced by the Mediterranean climate.

@ourhomebulgaria

The Melnik Pyramids 💚 Declared a natural landmark in 1960, the Melnik Pyramids are one of the most visited sites in Bulgaria.

No. 7

Veleka Beach

Veleka Beach is located in the village of Sinemorets, at the mouth of the Veleka River and one of the most beautiful beaches in Bulgaria. It is located in an isolated place, but it is an extremely beautiful and quiet beach. Beachgoers can bathe in both the sea and in the colder waters of the river.

@travelfest.bg

When I forget how talented God is, I just look at the sea.

No. 8

The Largo

The Largo, also known as the Triangle of Power, is an architectural ensemble of three Socialist Classicism edifices in central Sofia, designed and built in the 1950s with the intention of becoming the city’s new representative centre. Today it is regarded as one of the prime examples of Socialist Classicism architecture in Southeastern Europe, as well as one of the main landmarks of Sofia.

@pixelsbyjivko

No. 9

Devetashka Cave

The Devetashka Cave is a large karst cave situated near the village of Devetaki on the east bank of the Osam River. The site has been occupied by Paleo humans for tens of thousands of years, and has served as a shelter for various faunal species during extensive periods of time. It is now home to nearly 30,000 bats.

@robertmichaelpoole

🦇 THE BULGARIAN BATCAVE 🦇

No. 10

Ivan Vazov National Theatre

The Ivan Vazov National Theatre is Bulgaria’s national theatre, as well as the oldest and most authoritative theatre in the country and one of the important landmarks of Sofia. It is located in the centre of the city, with the facade facing the City Garden.

@pixelsbyjivko

No. 11

Asen’s Fortress

Asen’s Fortress is a medieval fortress in the Rhodope Mountains. The earliest archaeological findings about it date from the time of the Thracians, and the area was also inhabited during the Ancient Roman and Early Byzantine period. The fortress gained importance in the Middle Ages, first mentioned in the statute of the Bachkovo Monastery in the 11th century. It was conquered by the armies of the Third Crusade, and was later considerably renovated in the 13th century during the rule of Bulgarian tsar Ivan Asen II to serve as a border fortification against Latin raids.

@alevchukbg

Assen’s Fortress (or Assen’s Fortress; Bulgarian: Асенова крепост) is a medieval fortress located in the Bulgarian Rhodope Mountains, 2-3 kilometers south of Asenovgrad, on a hill on the left bank of the Chepelare River.

No. 12

National Palace of Culture

The National Palace of Culture, located in Sofia, is the largest multifunctional conference and exhibition centre in south‑eastern Europe. It was inaugurated in 1981 to commemorate Bulgaria’s 1300th anniversary.

@arashotz

No. 13

Shipka Memorial Church

The Memorial Temple of the Birth of Christ, better known as the Shipka Memorial Church, is a Bulgarian Orthodox church in Stara Planina. It is dedicated to the Bulgarian, Russian and Ukrainian soldiers who died for Bulgaria’s liberation in the Russo‑Turkish War (1877‑78).

@alevchukbg

No. 14

Devil’s Bridge

The Devil’s Bridge is an arch bridge over the Arda River. It is situated at a 10 km distance from the town of Ardino in the Rhodope Mountains and is part of the ancient road connecting the lowlands of Thrace with the north Aegean Sea coast.

@robertmichaelpoole

No. 15

Belogradchik Fortress

The Belogradchik Fortress is an ancient fortress located on the north slopes of the Balkan Mountains, close to the northwestern Bulgarian town of Belogradchik and is the town’s primary cultural and historical tourist attraction, drawing, together with the Belogradchik Rocks, the main flow of tourists into the region. It is one of the best‑preserved strongholds in Bulgaria and a cultural monument of national importance.

@ilian_georgievv

Flight over Belogradchik Fortress



Booking.com

 

Winter landscapes in Bulgaria

Posted By : July/ 420 0

Landscapes of Bulgaria in winter! 

Bulgaria is a multifaceted country with many different landscapes, a country and a destination to visit in all seasons! 

Explore the impressive winter landscapes in Bulgaria.

Stone river Vtosha The Golden Bridges
Borovets, Bulgaria
Borovets, Bulgaria
Bansko
Pirin National Park, Bulgaria
Apriltzi Bulgaria
Izpolin Peak – Uzana
Mandra Dam in winter
Mazalat winter
Sevlievo Bulgaria
Reservoir Shiroka Polyana Bulgaria
Panorama of the mountains Rila (left) and Pirin (right)
Pamporovo
Vitosha
Pravets
Reznyovete area
Varna
Vitosha, Bulgaria
Mountains sunset, Bulgaria
 

Tryavna

Posted By : July/ 315 0

Tryavna est une petite ville du centre de la Bulgarie située à 20 km à l’est de Gabrovo et 40 km au sud de Veliko Tarnovo dans le Grand Balkan.

Important lieu de commerce et d’artisanat entre le 15ème et le 19ème, Tryavna est aujourd’hui un lieu d’arts et de tourisme prisé pour son calme, son aspect pittoresque, ses vieilles pierres et son climat.

C’est une étape incontournable lors d’un voyage culturel en Bulgarie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Triavna_view_3.jpg.
Tryavna

Booking.com

Son centre historique est resté intact depuis le 19ème siècle et regorge de bâtiments historiques caractéristiques de la Renaissance Bulgare, une période qui débuta au 18ème siècle lorsque renaquit chez les peuples bulgares, alors sous dominance ottomane, un sentiment de conscience et d’appartenance à une même nation.

En vous baladant dans les rues, vous découvrirez les belles maisons aux façades blanches et toits en pierres, avec au premier étage leurs fenêtres arquées aux armatures en bois, typiques de Tryavna.

Au centre de la vieille ville se dresse la tour de clocher de L’ église Saint-Michel-Archange dont la construction actuelle date de 1819 et à laquelle on accède par un charmant petit pont de pierre, le Kivgireniyat.

Pour mieux apprécier le style architectural de la Renaissance Bulgare, une dizaine de maisons, transformées en musées, sont ouvertes au public.

Dont la maison Slaveykov – dans cette maison transformée en musée vécut Petko R. Slaveykov avec sa famille, c’est ici que naquit son fils, le délicat poète Pencho Slaveykov, que seule la mort empêcha d’être le premier Prix Nobel bulgare de littérature.

Ainsi, si vous voulez découvrir l’histoire culturelle et l’hospitalité locale en Bulgarie, vous devez vous diriger vers ces lieux presque cachés du monde et venir visiter ces villages bulgares au charme authentique et à l’accueil chaleureux.

Alors réservez sans plus attendre votre séjour en Bulgarie et trouvez votre hébergement dans les plus beaux villages de Bulgarie en cliquant sur le lien hôtels et hébergements.

 

Shiroka Laka

Posted By : July/ 763 0

Shiroka Laka est un village des Rhodopes situé dans le sud de la Bulgarie. Il se trouve à 26 km au nord-ouest de la ville de Smolyan.

Le village, surtout composé de bâtiments dans le style de la Renaissance bulgare, est classé « réserve architecturale ». 

Le village est connu pour ses maisons typiques dans le style montagnard des Rhodopes, disposées en gradins sur les deux rives de la Širokalăška reka.

Les maisons construites par les maîtres locaux ont généralement deux étages et présentent des oriels. Les intérieurs se caractérisent par des armoires intégrées.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Shiroka_Laka-scaled.jpg.
Shiroka Laka

Les maisons disposent d’une cave de petite dimension, comportant une cachette. D’épais murs blanchis à la chaux dissimulent la cour intérieure des regards extérieurs.

Celle-ci est de dimensions modestes et couverte, avec une fontaine au milieu.

Le village est également très connu en Bulgarie comme berceau de la musique traditionnelle des Rhodopes et par ses chants accompagnés à la kaba gaïda.

Shiroka Laka est un des hauts lieux du tourisme de randonnée dans les Rhodopes et propose de nombreuses auberges aux touristes.

Booking.com