Étiquette : Monument

Angel Voivoda

Posted By : July/ 1132 0

La région de Haskovo en Bulgarie a toujours été un haut lieu de culture et de commerce du cinquième siècle avant Jésus-Christ à nos jours et on y a découvert de nombreux sites antiques Thraces, romains mais aussi des villes et villages médiévaux.

Angel Voivoda près de Haskovo

Vous pourrez notamment admirer les merveilles et vestiges de cette civilisation Thrace et tenter de percer ses secrets en visitant les différents sites archéologiques présents dans la région comme l’étrange sanctuaire Thrace de Angel Voivoda qui vous questionnera et vous émerveillera sans nul doute.

Site d’Angel Voivoda – Haskovo

L’ancien sanctuaire situé à proximité du village Angel Voivoda occupe une place particulière parmi les nombreux monuments mégalithiques autour de Haskovo.

Le complexe est situé sur un pic rocheux connu sous le nom de pic Hisar.

Au pied du pic se trouve un énorme rocher sur lequel un cercle entier divisé en quatre parties est sculpté, avec un trou pour attacher des tiges en bois ou en métal.

L’installation a probablement servi de cadran solaire ou elle aurait pu servir d’outil pour les observations astronomiques.

Sur le sommet du pic, le visiteur peut voir les traces d’un mur de forteresse. Il y a plus d’une cinquantaine de niches de cultes sculptées dans les roches.

Niches typiques de la culture et religion des Thraces – Site de chit Kaya

Dans la partie la plus haute du pic, une tombe en pierre de forme trapézoïdale est sculptée et accessible par cinq marches encore sculptées dans la roche.

Il n’y a aucun moyen de savoir si c’est une tombe réelle ou symbolique.

Près de la base du pic, se trouve un quadrilatère irrégulier avec une empreinte hémisphérique au centre.

On suppose qu’il s’agissait d’un autel ou d’un symbole de la porte de l’au-delà mais les autres falaises sont en ruines et il n’y a aucun moyen de déterminer la probabilité qu’il s’agisse de tombes comme décrit ou de sites pour des actions rituelles.

Site d’Angel Voivoda – Haskovo

À l’ouest de la tombe, un deuxième pinacle est trouvé. L’autel était très probablement situé là-bas.

Et à environ 50 mètres au nord-est de la tombe, se trouve un bassin ovale peu profond et il y a aussi une terrasse naturelle qui était très probablement utilisée comme sanctuaire.

Site d’Angel Voivoda – Haskovo

La partie principale du complexe qui dans le passé devait servir à accueillir les visiteurs au sud du sommet ainsi qu’un élément qui représentait un bloc solide avec une surface plane et un angle incliné vers l’est ont été complètement détruits. 

Site d’Angel Voivoda – Haskovo

On voit clairement autour du cercle de 1,62 mètres de diamètre un trou au milieu pour l’insertion d’un axe similaire aux montres solaires.

De telles installations ont été utilisées pour détecter l’équinoxe d’automne et de printemps, ainsi que pour déterminer l’heure actuelle.

On suppose ici que les prêtres répandaient un moment important, après quoi, tous se dirigeaient vers le haut où se tenaient des sacrifices appropriés et où des offrandes étaient faites aux dieux.

Booking.com

Autres sites thraces à Haskovo

De nombreux autres sites archéologiques ancestraux tels des sanctuaires Thraces au patrimoine culturel et historique inestimable vous surprendront tout au long de votre séjour dans la région de Haskovo de par leur mystère et l’énergie qui s’en dégage.

Près du Village de Dolni Glavanak, vous découvrirez ainsi le site sacré de Cromleh formant un cercle de blocs de pierres monolithiques datant de l’époque de fer.

Kovan kaya, près du village Dolno Tcherkovichté est quant à lui un stupéfiant complexe religieux et funéraire mégalithique.

Sûrement lieu de funérailles des Thracesil se compose d’une centaine de niches taillées dans la roche destinées à recevoir les urnes des morts incinérés.

Site de Gluhite Kamani

Ainsi que de nombreux autres sites archélogiques comme le sanctuaire Gluhite Kamani, le dolmen de Hliabovo, le sanctuaire des nymphes et d’Aphrodite de Kasnakovo, le site archéologique de Perperikon, le sanctuaire Thrace de Orlovi Skali (Eagle Rocks), le site de chit Kaya… pour ne citer qu’eux.

La région de Haskovo est une destination idéale pour revenir sur les traces des premières civilisations qui font l’immense richesse du patrimoine culturel et historique de Bulgarie.

Palais National de la Culture

Posted By : July/ 1114 0

Le Palais National de la Culture de Sofia, en abrégé NDK, est le plus important édifice dédié à la culture que vous trouverez en Bulgarie et c’est l’un des symboles de la ville de Sofia.

Il est situé dans le centre de Sofia près du boulevard Vitosha, principale artère de la ville.

Palais National de la Culture de Sofia – NDK

Le NDK est en effet le plus grand centre culturel polyvalent d’Europe du sud-est.

Il dispose d’une grande variété d’équipements techniques pour accueillir différents types d’événements tels que des congrès, des conférences, des colloques internationaux, des foires commerciales et des expositions.

Et il possède également une salle de concert.

Concert de Imany au NDK

En 2005 il obtient le prix APEX de Meilleur centre de congrès au monde remis par l’Association Internationale des Palais de Congrès (AIPC) et devient ainsi l’un des meilleurs centres de congrès et d’expositions reconnus au monde.

Danse traditionnelle Bulgare devant le NDK

Sa construction, sous l’initiative de l’ancienne première dame bulgare Lyudmila Zhivkova (fille du leader communiste bulgare Todor Jivkov), date de 1981 et marque la célébration du 1300ème anniversaire de l’Etat bulgare.

Cet énorme monument de forme hexagonale, élaboré par l’architecte en chef Alexander Barov, s’élève sur huit étages et trois niveaux souterrains.

NDK de Sofia

Le Palais national de la culture compte 13 halls et 55 salles de conférence dont la capacité d’accueil varie entre 100 et 4 000 places et 15 000 m² de zone d’exposition, un centre commercial et un parking.

Et sa structure contient plus de fer que la tour Eiffel !

En effet, plus de 10 000 tonnes d’acier ont été utilisées pour sa construction : C’est 3 000 tonnes de plus que la Tour Eiffel. 

Le NDK éclairé de nuit

Depuis son ouverture, il a déjà accueilli les sommets d’UNESCO, de l’Organisation Mondiale du Tourisme, de l’Association Internationale des Journalistes, de l’OTAN, des réunions de l’ONU, le 4ème sommet mondial de l’architecture, pour ne citer que quelques uns.

Devant le Palais s’étendent de longues allées dallées de marbre et des fontaines aux jets d’eau illuminés et en face du bâtiment se trouve une galerie de boutiques et de cafés dont vous pourrez également profiter.

Nombreux sont ceux qui s’y retrouvent pour se balader, partager et s’asseoir sur les bancs avec ses enfants, boire un café…

Panorama de Sofia depuis le NDK

Vous pourrez facilement vous rendre au Centre culturel NDK en empruntant le métro de Sofia, ligne 2 arrêt Sofia NDK.

Retrouvez le site officiel du NDK en suivant le lien ndk.bg – le site officiel du Palais de la Culture.

NDK à Sofia
Booking.com

Monastère de Rila

Posted By : July/ 2316 0

Au cœur de la Montagne Rila, situé dans le sud-ouest de la Bulgarie, le monastère de Rila est l’un des lieux incontournables du pays.

Situé à seulement 100 km de Sofia, il est le principal et le plus grand symbole orthodoxe du pays.

Et il est inscrit depuis 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Monastère de Rila

L’un des plus beaux monastères d’Europe

Le monastère fut fondé vers l’an 930 par Ivan Rilski (Saint Jean de Rila), ermite canonisé par l’église orthodoxe.

Saint Jean de Rila – Ivan Rilski

Sa tombe et sa demeure étant devenus des lieux sacrés, ils ont été transformés en un ensemble monastique dont le dernier reconstruit après un incendie est caractéristique de la Renaissance bulgare (18ème-19ème siècles).

Saint Jean de Rila – Sentier du Monastère de Rila
Booking.com

La splendeur de son architecture

Vous y trouverez une église principale, les lieux d’habitation des moines, la tour défensive de Khrélyo et aussi un musée.

Avec son architecture et ses fresques, le monastère représente un chef-d’œuvre du génie créateur du peuple bulgare.

Et il est incontestablement le plus important centre spirituel et artistique de Bulgarie.

📷 Découvrez dans ce diaporama la splendeur de l’intérieur du Monastère de Rila ainsi qu’un aperçu de quelques-unes de ses nombreuses fresques

Un monument unique et sacré

Au pied de la colline donnant accès au monastère de Saint Jean de Rila, vous trouverez aussi des stands où vous pourrez acheter des souvenirs et des objets traditionnels.

Notamment des Iconographies Bulgares et des poteries magnifiquement décorées.

Échoppes de souvenirs

Ce monastère est également un lieu de célébrations et de veillées notamment pendant les Fêtes et Traditions de Pâques.

Et le site attire plus de 800 000 personnes par an et toute l’équipe de ma-bulgarie.fr vous souhaite d’en faire partie.

Fêtes de Pâques au Monastère de Rila

L’entrée coûte 50 centimes d’euros.

Et pour un ou deux euros de plus vous pourrez avoir un guide qui vous permettra d’accéder à une partie fermée qui comporte des peintures murales datant du VIème siècle.

Lors de votre séjour en Bulgarie, ne passez pas à côté du magnifique Monastère de Rila.

Et ressourcez-vous dans ce lieu emblématique chargé d’histoire et de spiritualité au milieu des Montagnes de Rila.

🎥 Suivez la visite ! Voici une vidéo pour découvrir l’exceptionnel Monastère de Rila, patrimoine historique et culturel de Bulgarie

Tombeau d’Alexandrovo

Posted By : July/ 1207 0

Voici le plus grand trésor archéologique bulgare, une tombe Thrace datant du quatrième siècle avant Jésus-Christ située près du village de Alexandrovo non loin de Haskovo.

La tombe a été découverte en 2000 à l’endroit du tumulus Rochavata Tchuka par le grand archéologue bulgare Gueorgui Kitov.

Elle daterait du IVème siècle avant notre ère.

Tumulus Rochavata Tchuka

Cette construction servait à la fois de temple, de mausolée et de lieu de culte et accueillait initialement la sépulture d’un dignitaire Thrace dont l’identité reste à ce jour inconnue mais dont les indices trouvés montrent qu’il s’agissait d’une personne de la plus haute importance.

Sépulcre Tombeau d’Alexandrovo

Le complexe funéraire se compose d’une chambre funéraire principale, précédée par une anti-chambre reliée à l’extérieur par un long couloir de 15 mètres.

La tombe de Mezek

La particularité de ce couloir est sa longueur unique et son rétrécissement au fur et à mesure que l’on avance vers la chambre principale, ce qui demandait de prendre une posture agenouillée pour s’y rendre lors des cultes et des processions funéraires.

Fresque du Tombeau d’Alexandrovo

Le plus frappant dans ce tombeau est la qualité et la précision des objets et peintures découvertes.

Les fresques dépeignent les traits caractéristiques de la vie Thrace comme des scènes de chasse, de guerre ou bien encore les fêtes funéraires, avec notamment dans la chambre principale quatre représentations d’un cavalier à cheval dont les archéologues s’accordent à dire qu’il s’agirait du même homme chassant successivement un cerf, un sanglier, un daim et un sanglier noir.

Fresque du Tombeau d’Alexandrovo

En 2003 une découverte magistrale eu lieu.

Juste en face de l’entrée ont été aperçues des lettres sur deux lignes et un portait humain en dessous.

Les lettres étant hautes de 5 cm et le profil de 11 cm pour 8 cm de large, ce portrait était difficilement repérable malgré son emplacement et aucun archéologue ne l’avait aperçu lors des premières études avant d’explorer l’intérieur en 2003.

Zalmoxis Aleksandrovo

Les inscriptions disent “Kozimasses Hrestos” qui correspond à un prénom thrace déjà connu des spécialistes et est associé à une seconde particule qui est un surnom signifiant étymologiquement gentil, capable, agréable, fidèle, serviable, heureux, ce qui correspond, compte tenu de l’époque, à la définition de “maître”.

L’inscription signifie donc Kozimasses le Maître.

Le profil humain est quant à lui parfaitement exécuté avec ce visage et les boucles des cheveux magnifiquement dessinés.

Vous pourrez visiter, à proximité immédiate du tumulus, le Musée de l’Art Thrace des Rhodopes de l’est où est présentée une réplique de la tombe et de ses fresques, l’original étant fermé au public pour des raisons de préservation ainsi  qu’une exposition des objets retrouvés sur le site.

La tombe thrace d’Alexandrovo est sans conteste l’un des monuments les plus significatifs pour le patrimoine Thrace en Bulgarie.

Ne passez pas à côté de ce magnifique trésor national et réservez dès maintenant votre billet d’avion pour la Bulgarie.

Booking.com

Cathédrale Alexander Nevsky

Posted By : July/ 1921 0

La Cathédrale Alexander Nevsky est un monument incontournable et emblématique de Sofia située en plein cœur de la ville.

Elle fait partie des principaux sites touristiques de la capitale et a été proclamée Monument de la Culture le 12 Septembre 1924.

Son Histoire

Elle est l’église cathédrale du patriarche de Bulgarie qui est le nom officiel de l’église orthodoxe de Bulgarie.

Cathédrale Alexander Nevsky à Sofia

Sa conception architecturale en style néo-byzantin fut réalisée par Alexander Pomerantsev et fut achevée en 1912.

L’édifice porte le nom du prince russe Saint Alexandre Nevsky.

Icône représentant Saint Alexander Nevsky

Sur le plan de l’Histoire Bulgare, la cathédrale fut créée en l’honneur des soldats russes morts pendant la guerre russo-turque de 1877-1878 à la suite de laquelle la Bulgarie a été libérée de la domination ottomane.

Cathédrale Alexander Nevsky à Sofia
Booking.com

Son Architecture

Avec cinq nefs et trois autels, c’est également l’une des plus grandes cathédrales orthodoxes dans le monde.

Elle peut accueillir jusque 9000 personnes à l’intérieur.

La coupole en or fin de la cathédrale est haut de 45 mètres, son clocher principal atteint 53 mètres de hauteur.

Et le temple possède au total 12 cloches.

Coupole Cathédrale Alexander Nevsky

La richesse de sa décoration

Sous ses dômes dorés, elle abrite un intérieur vaste et richement décoré avec des matériaux nobles.

Comme du marbre italien en différentes couleurs, de l’onyx brésilien, de l’albâtre et d’autres matériaux luxueux.

La prière du Seigneur, le Paster Noster, est inscrite autour du dôme central avec des lettres d’or.

De nombreux artistes de différentes nationalités ont participé à sa décoration dont Mjasoedov, auteur de la peinture murale de la coupole centrale.

Mosaïque du porche principal

Et Anton Mitov (1862-1930), qui réalisa la mosaïque de la porte principale.

Ainsi que d’autres artistes comme Petko Pomchilov, Haralampi Tachev, Ivan Mrkvička et bien d’autres encore.

Cathédrale Alexander Nevsky à Sofia

L’intérieur de la crypte de la cathédrale accueille également un musée, annexe de la Galerie nationale, présentant une importante collection d’Icônes Bulgares et des objets liturgiques, des manuscrits, des peintures murales.

Cathédrale Alexander Nevsky de nuit

Lors de votre séjour à Sofia, ne passez pas à côté de cette somptueuse Cathédrale Alexander Nevsky, monument emblématique de la ville.

Alors réservez sans plus attendre votre séjour en Bulgarie et trouvez votre hébergement dans la capitale Sofia en cliquant sur le lien hôtels et hébergements.

Bon voyage et bon séjour en Bulgarie.

La cathédrale Alexander Nevsky à Sofia photographiée de nuit par un drone

🎥 Voici une vidéo pour admirer toute l’étendue de la beauté de la cathédrale Alexander Nevsky à Sofia

Fête Nationale de la Bulgarie

Posted By : July/ 557 0

L’Histoire Bulgare est longue, riche et a définitivement marqué l’histoire du monde.

La Bulgarie fête chaque année le 3 Mars la libération du joug ottoman en 1878.

C’est la date la plus importante de l’Histoire Bulgare.

Fête Nationale de la Bulgarie

Les actes de bravoure les plus héroïques de l’Histoire du pays sont commémorés au monastère de Shipka et au monument de Shipka.

Les héros de guerre qui y ont combattu sont honorés chaque année et leur sacrifice ne sera jamais oublié.

Histoire

La guerre russo-turque de 1877-1878 est un conflit qui oppose l’Empire ottoman et la Russie, alliée à la Serbie, le Monténégro et la Roumanie ainsi qu’au mouvement des volontaires bulgares.

L’attaque turque vers le Mont Shipka

C’est le premier conflit ayant comme toile de fond le panslavisme, assignant à la Russie le devoir de libérer les peuples slaves encore sous la domination turque et de constituer une confédération panslave.

La guerre fut gagnée par la Russie et s’acheva par le traité de San Stefano, abrogé et remplacé plus tard par le traité de Berlin.

Bataille de Shipka – Guerre de Libération (1877)

La guerre fut dénommée « de libération » : elle apporta l’indépendance complète à la Serbie, à la Roumanie et au Monténégro, tandis qu’une partie de la Bulgarie fut déclarée une principauté vassale.

L’autre partie resta dans les frontières de l’Empire comme la région autonome de Roumélie orientale.

A l’automne de 1885, la Roumélie orientale s’unit à la principauté de Bulgarie.

Le Monastère de Shipka

Toujours pour honorer la mémoire des soldats russes et des volontaires bulgares morts lors de la guerre de 1877-1878, une église a été construite en 1902 dans le village de Shipka près de la ville de Kazanlak situé à environ 230 km de la capitale, Sofia : l’église de la Nativité.

Église – Mémorial de la Nativité 
© Емил Маринов

Son architecture est magnifique et imposante avec ses coupoles et ses croix dorées, ses façades recouvertes de céramiques colorées, et son clocher haut de 53 mètres, qui abrite 17 cloches (dont la plus grosse pèse pas moins de 11 tonnes!).

Elle est inscrite sur la liste des monuments d’importance nationale.

Église – Mémorial de la Nativité

Les galeries extérieures abritent 34 plaques en marbre où sont inscrits des textes commémorant les noms des soldats russes et des volontaires bulgares morts dans la bataille la plus meurtrière de l’histoire de cette guerre.

Admirez dans cette vidéo la beauté architecturale de l’Église-mémorial de la Nativité

Le Monument de la Liberté de Shipka

C’est un autre symbole national important.

Il est situé sur le sommet Shipka, qui fait partie de la chaîne de montagnes Stara Planina, aussi appelée chaîne des Balkans.

Sa silhouette est visible à plus d’une centaine de kilomètres et ressemble à une forteresse médiévale bulgare.

Monument de la Liberté de Shipka

Le monument a été construit pour commémorer la colline où une bataille entre les révolutionnaires bulgares et l’armée d’Osman a eu lieu.

Il est important de noter à propos de cette bataille militaire que les Bulgares étaient environ 7500 personnes au total, alors que l’armée d’Osman comptait 27000 soldats.

Monument de la Liberté de Shipka

La tâche des Bulgares était de combattre les troupes d’Osman et de ne pas les laisser conquérir Shipka Peak. Car autrement, Osman serait ensuite reparti vers le nord, aurait surpris l’armée russe, et tout aurait été perdu.

Mais les Bulgares ont réussi et ce monument commémore leur héroïsme.  

Fête Nationale de la Bulgarie

Le monument fut inauguré le 26 août 1934.

Pour le construire, il a été financé par les dons volontaires du peuple bulgare et par des fonds provenant du peuple russe.

894 marches mènent à cet édifice qui atteint 32 mètres de hauteur.

Un grand lion en bronze, symbole de l’Etat bulgare, garde l’entrée du monument.

Monument de la Liberté de Shipka

Sur les trois autres façades du bâtiment sont inscrits les noms de Shipka, Sheynovo et Stara Zagora : les trois champs de bataille lors de la défense du col.

Dans son sous-sol, se trouvent 17 sarcophages en marbre où sont gravés les noms des soldats russes et bulgares, morts au cours de cette guerre.

Plaque commémorative Shipka

Les sept autres étages du musée exposent des objets personnels ayant appartenu aux volontaires et aux soldats : médailles, photos, armes et documents ayant rapport aux batailles de Shipka.

Exposition au Mémorial de Shipka

Le dernier étage du Monument de la Liberté offre quant à lui un magnifique panorama des paysages alentours.

Le musée possède également une boutique qui propose des brochures d’informations et des souvenirs.

Monument de la Liberté de Shipka

Des balades à pieds ou en transport jusqu’aux différents sites du parc sont organisées.

Le monastère de Shipka et son monument sont par conséquent deux endroits importants à visiter en Bulgarie pour découvrir la riche histoire du pays !

Dans cette vidéo, la Fête Nationale de la Bulgarie au Monument de Shipka