20

Août
2017

La Bulgarie moderne

Posted By : July/ 799 0
Le ministre bulgare des Affaires étrangères Daniel Mitov accueille le secrétaire John Kerry au ministère des Affaires étrangères à Sofia

Histoire de la Bulgarie en résumé 

En résumé

Conquise par les Romains au ier siècle avant J.-C., la Thrace du Nord devient la province de Mésie, avant l’arrivée de tribus slaves et de proto-bulgares au vie siècle après J.-C., qui alliés, parviennent à s’imposer au sein de l’Empire byzantin.

Le premier État bulgare se constitue dans la deuxième moitié du viiesiècle et il est reconnu par Constantinople en 681.

ixexe siècles

Entre le règne du khan Krum et celui du prince Boris Ier, le premier État bulgare se forme.

Le christianisme devient la religion officielle tandis que l’alphabet cyrillique est adopté.

La population bulgare naît de la fusion progressive des composantes ethniques aux origines très diverses.

xiexe siècles

La Bulgarie est soumise par l’Empire byzantin jusqu’au soulèvement de 1186 mené par deux boyards, Jean I er Asen I er et son frère Pierre II.

xiiiexive siècles

Le second empire bulgare trouve son apogée sous le règne de Jean III Asen II dans la première moitié du xiiie siècle.

L’hégémonie bulgare s’étend alors à l’ensemble de l’Europe du Sud-Est. Mais l’empire se disloque à partir des années 1260-1270, livré à l’invasion mongole, aux dissensions entre boyards et à la menace des Ottomans qui annexent la Bulgarie en 1396.

xvexixe siècles

La Bulgarie est intégrée à l’Empire ottoman. Des révoltes sporadiques éclatent tandis qu’une population d’origine turque s’implante dans le pays.

Le mouvement national se développe au milieu du xixe siècle (Georgi Rakovski, 1821-1867) jusqu’à l’insurrection d’avril 1876. À la suite de la guerre russo-turque de 1877-1878, l’État bulgare est restauré, mais amputé à la suite du Congrès de Berlin de 1878, ce qui entraîne une nouvelle insurrection.

En 1879, la principauté bulgare se dote d’une Constitution démocratique.

xxe siècle

Après la réunification avec la Roumélie (1885) et la naissance d’une vie parlementaire très instable, la Bulgarie, indépendante depuis 1908, s’engage dans les deux guerres balkaniques et, au côté des Empires centraux, dans la Première Guerre mondiale, conflits qui se soldent par d’importantes pertes territoriales.

L’évolution autoritaire du régime le rapproche de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste.

De 1945 à nos jours

Le parti communiste bulgare s’impose à la tête de l’État qui s’aligne étroitement sur l’Union soviétique sous les directions de Dimitrov, Červenkov et Živkov.

Ce dernier est destitué au cours d’une « révolution de palais » en novembre 1989, à la suite de la perestroïka lancée en URSS par M. Gorbatchev et de l’écroulement du bloc communiste.

Le ministre bulgare des Affaires étrangères Mitov accueille le secrétaire Kerry au ministère des Affaires étrangères àvant de déjeuner de travail au ministère des Affaires étrangères à Sofia

La Bulgarie d’aujourd’hui

📷 Découvrez d’un peu plus près le visage de Sofia et de ses habitants grâce à ce diaporama – People of Sofia

La Bulgarie est intégrée à l’OTAN et à l’Union européenne.

République de Bulgarie sous la gouvernance du Chef de l’État – le Président Roumen Radev depuis le .

Ministre du Tourisme de la République de Bulgarie – Nikolina Angelkova.