12

Mar
2020

Les plus beaux villages de Bulgarie

Posted By : July/ 2196 0


Découvrez quelques-uns des plus beaux villages de Bulgarie et promenez-vous dans les plus vieilles rues bulgares de la fin du 19ème siècle.

Admirez les endroits les plus authentiques et romantiques qui font partie de la richesse de l’histoire et de la culture de la Bulgarie.

Kovachevitsa

Kovachevitsa se trouve dans la partie la plus occidentale des Rhodopes, à environ 24 km de la ville de Gotsé Deltchev.

Le village est situé sur la rivière Kanina au bord de laquelle se trouvent quelques terrains cultivables.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Kovachevitsa_street_and_houses-1024x626.jpg.
Kovachevitsa

Un chemin de randonnée mène de la vallée à Gotsé Deltchev.

Le village de Kovachevitsa a conservé son aspect authentique de l’architecture du 18ème et du 19ème siècles caractéristique du style de la Renaissance bulgare tel qu’il était pratiqué à l’époque dans les Rhodopes occidentales.

Le village est aujourd’hui un écomusée.

Les constructeurs de ses maisons de pierre et de bois étaient réputés dans tous les Balkans à l’époque de la construction.

Les balcons-terrasses en bois qui couronnent les édifices ouverts l’été et fermés à l’aide de panneaux de bois pendant l’hiver, donnent un cachet particulier au village, tout comme ses toits de lauzes.

Kovachevitsa est un des villages-musées les plus connus de Bulgarie, et les résidences secondaires y sont nombreuses.

Les étroites ruelles du village ont également servi de cadre à de nombreux films bulgares.

Booking.com

Shiroka Laka

Shiroka Laka est un village des Rhodopes situé dans le sud de la Bulgarie. Il se trouve à 26 km au nord-ouest de la ville de Smoljan.

Le village, surtout composé de bâtiments dans le style de la Renaissance bulgare, est classé « réserve architecturale ». 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Shiroka_Laka-scaled.jpg.
Shiroka Laka

Le village est connu pour ses maisons typiques dans le style montagnard des Rhodopes, disposées en gradins sur les deux rives de la Širokalăška reka.

Les maisons construites par les maîtres locaux ont généralement deux étages et présentent des oriels. Les intérieurs se caractérisent par des armoires intégrées. Les maisons disposent d’une cave de petite dimension, comportant une cachette. D’épais murs blanchis à la chaux dissimulent la cour intérieure des regards extérieurs. Celle-ci est de dimensions modestes et couverte, avec une fontaine au milieu.

Le village est également très connu en Bulgarie comme berceau de la musique traditionnelle des Rhodopes et par ses chants accompagnés à la kaba gaïda.

Shiroka Laka est un des hauts lieux du tourisme de randonnée dans les Rhodopes et propose de nombreuses auberges aux touristes.

Booking.com

Gabrovo – Etara

Etar, communément appelé Etara, est un quartier de la ville montagnarde de Gabrovo, un ancien village et maintenant un musée ethnographique en plein air.

Il porte l’ancien nom de la rivière Yantra qui le longe.

Gabrovo – Etara

Le musée ethnographique a été ouvert pour révéler aux visiteurs l’architecture, le mode de vie et l’histoire économique de la ville et de la région de Gabrovo pendant la Renaissance de la seconde moitié du 18ème et du 19ème siècle.

A cette époque le nombre des métiers pratiqués dans la ville était de 26. Les objets manufacturés à Etara étaient vendus dans d’autres contrées plus ou moins éloignées de la Bulgarie.

On peut également voir dans le complexe architectural et ethnographique l’une des plus riches et des mieux aménagées des collections d’installations aquatiques parmi les musées en plein air en Europe.

Conçu pour reconstituer l’habitat et l’artisanat traditionnel local, le village mélange maisons et échoppes d’artisans dans un cadre bucolique.

C’est une attraction touristique majeure de la région et il est l’un des sites préférés figurant sur la liste des 100 sites touristiques nationaux en Bulgarie.

Booking.com

Zheravna

Zheravna est un village du centre-est de la Bulgarie, qui fait partie de la municipalité de Kotel, dans la province de Sliven.

Le village est situé dans une petite vallée au pied des montagnes des Balkans.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Zheravna.jpg.
Zheravna

C’est une réserve architecturale d’importance nationale composée de plus de 200 maisons en bois de la période de la renaissance nationale bulgare (18ème et 19ème siècle), et c’est également une destination touristique en plein essor.

Le village est né entre le 12ème et le 14ème siècle et est devenu un centre culturel et artisanal au 18ème siècle.

La plupart des maisons de Zheravna ont été construites pendant le renouveau bulgare.

Au fur et à mesure que la population locale s’enrichissait, l’aspect architectural du village était façonné par des maisons en bois à un ou deux étages entourées de murs en pierre et de ruelles pavées.

Une grande partie des maisons ont été restaurées afin d’attirer les touristes et elles sont classées comme des maisons d’hôtes.

Chaque année, Zheravna reçoit la visite d’environ 20 000 touristes.

Booking.com

Koprivshtitsa

Koprivshtitsa est une petite villle de Bulgarie qui se situe à 110km au sud-est de Sofia dans la montagne Sashtinska Sredna gora.

Il s’agit aujourd’hui d’une véritable ville-musée, créée au 14ème siècle et rendue célèbre par le premier coup de feu de l’insurrection bulgare d’avril 1876 (mouvement de résistance contre la domination ottomane).

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Град_Копривщица_2016_-1-1.jpg.
Koprivshtitsa

Il existe de nombreuses légendes sur la création de la ville.

Et depuis 1971 elle a le statut de réserve architecturale et historique qui possède plus de 388 monuments architecturaux, historiques, culturels et ethnographiques.

En 1978, elle fut proclamée réserve architecturale nationale d’importance internationale et une localité de tourisme international.

Koprivshtitsa conserve un style architectural typiquement bulgare du 19ème siècle et son architecture est liée à l’évolution globale de l’architecture du Renouveau bulgare préservée jusqu’à nos jours.

De nombreux poètes, écrivains et révolutionnaires s’y sont installés et leurs maisons ont été transformées en musées. 

En 1956, à Koprivshtitsa fut fondée une direction des musées ayant pour but de préserver et de populariser le patrimoine culturel et historique de la ville.

Et il y a de nombreux musées, sites et monuments à visiter dans la petite ville.

Koprivshtitsa dispose de nombreux hôtels et de maisons de touristes qui accueillent des visiteurs dans une ambiance authentique.

Les lieux de restauration sont nombreux et proposent des plats de cuisine bulgare variés préparés selon des recettes locales.

Booking.com

Tryavna

Tryavna est une petite ville du centre de la Bulgarie située à 20 km à l’est de Gabrovo et 40 km au sud de Veliko Tarnovo dans le Grand Balkan.

Important lieu de commerce et d’artisanat entre le 15ème et le 19ème, Tryavna est aujourd’hui un lieu d’arts et de tourisme prisé pour son calme, son aspect pittoresque, ses vieilles pierres et son climat.

C’est une étape incontournable lors d’un voyage culturel en Bulgarie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Triavna_view_3.jpg.
Tryavna

Son centre historique est resté intact depuis le 19ème siècle et regorge de bâtiments historiques caractéristiques de la Renaissance Bulgare, une période qui débuta au 18ème siècle lorsque renaquit chez les peuples bulgares, alors sous dominance ottomane, un sentiment de conscience et d’appartenance à une même nation.

En vous baladant dans les rues, vous découvrirez les belles maisons aux façades blanches et toits en pierres, avec au premier étage leurs fenêtres arquées aux armatures en bois, typiques de Tryavna.

Au centre de la vieille ville se dresse la tour de clocher de L’ église Saint-Michel-Archange dont la construction actuelle date de 1819 et à laquelle on accède par un charmant petit pont de pierre, le Kivgireniyat.

Pour mieux apprécier le style architectural de la Renaissance Bulgare, une dizaine de maisons, transformées en musées, sont ouvertes au public.

Dont la maison Slaveykov – dans cette maison transformée en musée vécut Petko R. Slaveykov avec sa famille, c’est ici que naquit son fils, le délicat poète Pencho Slaveykov, que seule la mort empêcha d’être le premier Prix Nobel bulgare de littérature.

Booking.com

Ainsi, si vous voulez découvrir l’histoire culturelle et l’hospitalité locale en Bulgarie, vous devez vous diriger vers ces lieux presque cachés du monde et venir visiter ces villages bulgares au charme authentique et à l’accueil chaleureux.

Alors réservez sans plus attendre votre séjour en Bulgarie et trouvez votre hébergement dans les plus beaux villages de Bulgarie en cliquant sur le lien hôtels et hébergements.

Et voici une carte pour trouver plus facilement où se situent ces différents villages en Bulgarie