Étiquette : World Heritage

Musée Archéologique de Sofia

Posted By : July/ 365 0

Situé au centre de Sofia, le musée archéologique est un joyau pour les amateurs d’histoire.

Le musée national d’Archéologie de Bulgarie est situé en face de la place Atanas Burov, dans le centre-ville de Sofia.

Musée national d’Archéologie

Il n’est qu’à quelques pas des principaux points d’intérêt de la ville, parmi lesquels l’église rotonde de Saint-Georges, la statue de Sainte-Sophie et le théâtre national Ivan Vazov.

La station de métro la plus proche est Serdika, à environ 5 minutes de marche du musée. Un parking payant est disponible près du parc de Gradska Gradina.

Booking.com

Le musée est situé dans une ancienne mosquée ottomane et est l’un des plus grands musées de tous les Balkans. 

Son édifice est aussi le plus ancien de Sofia car il s’agit d’une ancienne grande mosquée ottomane, privée aujourd’hui de son minaret, qui fut construite entre 1454 et 1494.

Le musée archéologique de Sofia possède la collection la plus riche sur la péninsule des Balkans. Par l’importance de ses collections, il constitue un véritable trésor patrimonial pour la Bulgarie.

Créé en 1892, ce musée national d’Archéologie a pour objectif de mettre en lumière la culture et le patrimoine de la Bulgarie.

Musée national d’Archéologie

Il abrite les fleurons des travaux archéologiques menés en Bulgarie par les équipes de l’Institut national d’archéologie et les différents musées d’histoires régionaux.

À l’intérieur, il abrite une grande collection d’objets et de vestiges de différentes époques et civilisations, de la préhistoire à l’ancienne Thrace et à l’Empire romain.

Fortuna. Gigen (Oescus), Pleven region. Around the middle of 2nd c. – Musée national d’Archéologie

La collection est exposée dans quatre salles d’expositions permanentes : Préhistoire, Trésors, Centrale et Moyen Âge. 

Dans le hall consacré à la Préhistoire, vous admirerez des artefacts datant du paléolithique jusqu’à l’âge du bronze ancien.

Vous pourrez voir également des roches gravées datant d’environ 50 000 ans avant J.-C., ainsi que des outils en pierre de Thrace, une région ancienne d’Europe du Sud-Est.

Dans la galerie centrale, ce sont des artefacts de la fin de l’âge de bronze et du Moyen Âge tardif que vous découvrirez.

On peut admirer des sculptures grecques et romaines, ainsi que des objets découverts dans l’église de Sofia, parmi lesquels le sol en mosaïque d’origine.

Au deuxième niveau du musée se trouve la galerie du Moyen Âge, dans laquelle on peut admirer des armures médiévales, des masques, des peintures, des poteries, des outils et d’autres objets.

Head from a statue of Apollo. Bronze. Sofia / Serdica / 2nd-3rd c. AD

N’hésitez pas à vous adresser à l’accueil pour en savoir plus sur les expositions temporaires.

Des expositions sur l’art scythe de l’ancienne Union soviétique, l’histoire de la chrétienté en Bulgarie et l’or précolombien ont déjà été présentées dans ce musée.

Dans la section de la chambre forte sont conservés certains des trésors les plus célèbres de Bulgarie, notamment des ornements et des bijoux en or et en argent.

Située au premier étage la Salle des Trésors expose des trésors, des objets d’arts depuis l’âge de bronze et l’âge de fer à l’Antiquité supérieure.

La visite commence avec l’inventaire complet de 6 tombeaux de guerre en provenance de la nécropole de Trebenishte, en Macédoine.

Le clou de l’exposition sont les trois trésors thraces, d’importance mondiale – le trésor d’or de Vulchitrun, Pleven (13 pièces), le harnais d’argent de Lukovit, Lovech, les bijoux d’or et les objets d’argent de Nikolaevo, Pleven (orfèvrerie romaine).

Parmi les nombreux objets de la culture des Thraces : les objets de la région de Kazanlak et le tumulus de Svetitsa – le masque mortuaire d’or ainsi que la tête de la statue de bronze du tumulus Golyama Kosmatka près de Shipka.

De plus, le musée propose généralement des expositions temporaires très intéressantes, sur le site officiel vous pourrez trouver un peu plus d’informations sur les expositions qui auront lieu lors de votre passage à Sofia.

Le musée est ouvert du mardi au dimanche. Son entrée est payante.

Funeral mask and a ring. Gold, Svetitsa Tumulus, Krun near Shipka, Stara Zagora region. End oh 5th c BC

Des visites guidées payantes sont proposées en anglais. Consultez le site Web officiel du musée pour consulter les horaires et pour en savoir plus sur les expositions temporaires.

Le musée est ouvert de 10h à 17h et jusqu’à 18h en été.

L’entrée du musée coûte 10 lv. et 2 lv. si vous êtes étudiant. Et le dernier dimanche de chaque mois est gratuit.

Portrait head of a statue. Bronze, copper, alabaster, glass paste. Golyama Kosmatka Tumulus, Sphika, Stara Zagora region. End of 4th c. BC

Après la visite du musée, vous pourrez profiter de la cafétéria – restaurant Art Club Museum très moderne qui se trouve derrière le musée archéologique et qui possède une terrasse très agréable ombragée par des arbres feuillus au milieu des reliques antiques.

Ambiance jeune, la musique est joyeuse. Idéal pour boire un café rapidement ou pour se poser tranquillement.

La Civilisation Thrace

L’antique civilisation des Thraces est l’une des plus anciennes au monde et a laissé en héritage d’inestimables trésors et monuments disséminés dans toute la Bulgarie.

Découvrez en plus sur cette civilisation mystérieuse des Thraces  pour laquelle la Bulgarie moderne se passionne.

 

Musée Ethnographique de Plovdiv

Posted By : July/ 342 0

Ce musée est situé dans la maison Kuyumdzhiouglu sur les terres antiques des Thraces dans la ville de Plovdiv qui est la seconde ville du pays après Sofia et l’une des plus anciennes villes du monde antérieure même à Rome ou Athènes.

C’est une spectaculaire maison typique du renouveau bulgare.

Elle a été construite en 1847 et est considérée comme le point culminant de l’architecture de la Renaissance en Bulgarie.

La maison a quatre étages et plus de 550 mètres carrés en plus de jardins impressionnants et de 130 fenêtres !

La décoration florale typique de cette époque se retrouve dans toute la maison, mais ce qui nous impressionne le plus, c’est que chacune des 12 pièces possède un plafond en bois sculpté à la main !

Depuis sa construction, la maison a eu de nombreuses fonctions, mais il est difficile de croire qu’elle a été ouverte au public en tant que musée pendant près de 80 ans.

Musée Ethnographique

Ce musée est spécialement dédié à la ville de Plovdiv, c’est pourquoi la plupart des ustensiles et objets que vous y trouverez sont liés à l’histoire de la ville.

Même si vous n’êtes pas fan des musées, cela vaut la peine d’entrer dans la cour et de voir la maison de l’extérieur, même s’il est dommage que vous ne la visitiez pas une fois sur place.

L’entrée aux jardins est gratuite et l’entrée au musée coûte 6 leva bien que vous puissiez acheter le billet commun que nous avons mentionné précédemment.

Les heures d’ouverture du musée ethnographique sont du mardi au dimanche de 9 heures du matin à 5 heures de l’après-midi.

Booking.com
 

Monastère de Basarbovo

Posted By : July/ 446 0

Dans la vallée de Rousenski Lom dans la région de Roussé, vous pourrez visiter le monastère rupestre de Basarbovo.

Sous statut de monument archéologique depuis 1978, c’est un lieu rempli de charme et de sérénité avec sa jolie cour fleurie et verdoyante, l’église troglodyte et son autel en bois sculpté et la crypte.

Booking.com

Le moine Dimitri Bassarbovski est celui dont la présence marqua le plus le monastère.

Il y vécut vers 1685 et fut canonisé après sa mort.

Selon la description, Saint Dimitri était un homme ordinaire et simple qui vivait avec ses moutons sous un grand rocher près d’une rivière.

Il décéda à cet endroit et y fut enterré.

Ensuite, ses reliques furent transportées à Basarbovo et nombre de miracles s’accomplirent.

Monastère rupestre de Basarbovo

Pendant la guerre russo-turque de 1768 – 1774, les reliques de Saint Dimitri furent transportées par le général Saltikov à Bucarest dans l’église Saints Constantin et Hélène.

Elles s’y trouvent encore aujourd’hui.

Le monastère rupestre Basarbovo est très bien conservé.

Une petite allée chemine à travers fleurs et verdure jusqu’au puits creusé par Saint Dimitri.

Des marches taillées dans la roche mènent vers l’église troglodyte et son autel en bois sculpté reconstitué en 1941.

À côté de l’autel se trouve une grande icône de Saint Dimitri.

D’autres marches dans le rocher mènent vers une crypte dans une cavité.

Y repose le moine Hrisant qui la creusa lui-même pendant 100 jours.

Roussé est donc sans aucun doute une destination parfaite pour découvrir le patrimoine historique et culturel du pays.

Préparez sans plus attendre votre voyage en Bulgarie et réservez facilement votre hôtel et hébergement dans la magnifique ville de Roussé.

 

Parc naturel de Strandzha

Posted By : July/ 445 0

Le parc naturel de Strandzha se trouve à l’entrée d’une péninsule au sud de l’estuaire de Veleka là où la rivière se jette dans la mer Noire.

Et tout proche de Sinemorets : un village balnéaire de Bulgarie situé au sud-est du littoral bulgare, près de la frontière avec la Turquie.

L’emplacement de Sinemorets se trouve sur le territoire du parc naturel de Strandzha.

C’est le parc naturel le plus important de Bulgarie.

Les plages de Sinemorets sont parmi les plus belles de la côte de la mer Noire.

Deux d’entre elles sont entièrement sauvages et conviennent à ceux qui recherchent la tranquillité et l’intimité dans la nature.

Le tronçon de 8 km qui s’étend de l’embouchure de la rivière Veleka à «Tsarsko kladenche» est autorisé pour la voile.

Cela offre des possibilités de promenade en bateau à moteur et en kayak, pour observer le rare nénuphar jaune.

À côté du village, il y a deux zones protégées avec des ressources naturelles uniques.

La station balnéaire de Sinemorets offre d’excellentes conditions de loisirs en mer combinées à des possibilités de promenades touristiques dans une nature magnifique.

À cela contribue son emplacement sur la côte bulgare de la mer Noire et à l’embouchure de la rivière Veleka.

Booking.com

 

Zlatograd

Posted By : July/ 447 0

Zlatograd est une petite ville des Rhodopes située à seulement 2 km de la frontière grecque et à 60 km au sud-est de Smolyan.

Le complexe ethnographique de Zlatograd se situe au cœur de la ville. 

C’est un musée à ciel ouvert qui fait aussi partie de la vie quotidienne des habitants. Le complexe comprend un musée ethnographique, des ateliers et une exposition d’équipements aquatiques.



Booking.com

La visite du complexe part du musée afin que les visiteurs se familiarisent avec l’histoire de la région avant de partir. 

Le musée se compose d’une collection archéologique, d’une exposition racontant les occupations des populations locales dans le passé, de collections de costumes, de parures et d’objets rituels.

La visite se poursuit par la visite des ateliers. Tous fonctionnent et les visiteurs peuvent voir des maîtres qualifiés qui fabriquent différents objets proposés à la vente.

La boutique du tailleur renseigne sur les traditions de cet artisanat en présentant d’intéressantes collections de photographies anciennes, de machines à coudre, de fers à repasser, de ciseaux et d’étalons. 

Des costumes originaux de toutes les régions de Bulgarie y sont vendus.

Les machines utilisées pour la production de tresses de laine peuvent être vues dans l’atelier de tresse. Les tresses sont des cordons de laine utilisés pour la décoration des vêtements.

L’atelier suivant comprend trois variétés différentes d’un même métier : la fabrication de selles (fabrication de selles et de bâts), la fabrication de harnais (fabrication de sangles utilisées pour l’attelage) et la tapisserie d’ameublement (couture de coussinets en selles).

Dans la boutique du coutelier, les visiteurs peuvent avoir un meilleur aperçu de la fabrication d’armes à blanc, tandis que chez l’orfèvre, ils peuvent voir une collection de minerais et de cristaux de la région de Zlatograd et observer le travail du maître-joaillier.

La boutique du brasero présente l’artisanat lié à la fabrication des récipients en cuivre, tandis que les sculpteurs sur bois montrent comment décorer des objets en bois dans leur boutique. 

Le magasin de poterie attire les touristes avec ses divers récipients en argile colorés. 

La boutique du tisserand arrive en dernier – on y trouve des produits traditionnels tissés et tricotés.

St George Church in Zlatograd

L’une des attractions du complexe réside dans les trois équipements hydrauliques qui fonctionnent encore aujourd’hui : le moulin à foulon, le moulin à foulon et le moulin à eau. 

Ils sont situés dans un bâtiment connu sous le nom de moulin de Vuntsov. Le moulin à plier est utilisé pour le lavage, le moulin à foulon est utilisé pour le traitement des tissus de laine et le moulin à eau est utilisé pour moudre la farine.


De nombreuses fêtes et coutumes bulgares sont célébrées dans un style traditionnel au complexe ethnographique.

Par exemple Trifon Zarezan (le jour du vigneron – mi-février), Baba Marta (grand-mère mars – début mars), Todorovden (St. Theodore’s Day – le premier dimanche du jeûne de Pâques), Enyovden (St. John’s Eve – 24 juin), Waits (24 décembre) et ainsi de suite. 

Le jour de Zlatograd est célébré le 21 novembre.

Zlatograd


Après la visite du complexe, les touristes peuvent s’asseoir et se détendre dans certains des restaurants de la ville ou boire une tasse de café filé préparé sur du sable chaud et servi d’une manière spéciale. 

Il y a beaucoup d’hôtels à Zlatograd car la ville est une destination touristique populaire. 

L’hébergement est également disponible dans le complexe ethnographique lui-même – dans une vieille maison à l’atmosphère authentique de la période de la renaissance bulgare.

Zlatograd at night
 

Bulgarian towns and villages to visit in winter

Posted By : July/ 893 0

The holidays are approaching, and with them increases our desire to indulge in a well-deserved vacation.

Winter is a season that brings more or less comfort. But almost everyone loves those moments to watch their favorite Christmas movie, with a mug of hot chocolate in front of the fireplace, while outside a blanket of snow generously covers the ground.s.

But at some point, we get tired of staying home and just want to go out. And at this time of the year, even temperatures below zero can not be an obstacle for winter walks.

This is why we have selected in photos the most beautiful destinations of authentic Bulgaria, suitable for a walk during the short winter days…


Pchelin, Bulgaria – a picturesque village in the Rila skirts

The village of Pchelin is located in the municipality of Kostenets (southwestern Bulgaria in a picturesque mountainous region not far from the city of Sofia.

It is 9 km from the famous thermal baths of Momin Prohod and Kostenets Villas, thermal spa resort, 30 km from the ski resort of Borovets. The Pchelin spas nestle in the woods of the Ihtimanska Sredna Gora mountain, surrounded by a magnificent crown of oaks and pines.

The popularity of Pchelin mineral springs dates back to Antiquity. According to legends, these waters heal wounds.

In addition, locals tell stories of childless women who gave birth to cherished children after taking a bath in the mineral waters of Pchelin.


Staro Zhelezare House of Art in snow

Staro Zhelezare – The Bulgarian open air museum for modern art.

Staro Zhelezare is a small village in central part of Bulgaria, today it is already the most known STREET ART VILLAGE in Eastern Europe.

It is the unique open-air art gallery, where houses and fences are painted with visages of local people together with world known icons like politicians, different kinds of celebrities, chosen by the householders.

It is also called THE VILLAGE OF PERSONALITIES.

Staro Zhelezare, House ofnTradition



Booking.com


View from Dancholova mahala

Bulgaria Ski resort Borovets – panorama

Borovets is a hilstation located on the northern slope of the Rila Mountains, Bulgaria.

The ski area is 73 km from the city of Sofia.

During winter it is the largest winter sports resort in Bulgaria and in summer the resort offers plenty of outdoor activities.

The ski slopes are open from mid-December to April.



Booking.com



Rudozem Winter

The town of Rudozem is located in south – central Bulgaria (Province of Smolyan) near the Greek border. It is situated in Rhodope Mountains where the Elhovo and Chepino rivers flow into the Arda.

The areas are mainly hilly and low mountainous.

The wonderful nature of the municipality of Rudozem is a combination of overflowing dark green hills, wild and untouched pieces of land, beautiful panoramic views, crystal clean air and incredible diversity of plants and animals.

Multiple plant and animal species have been preserved in the recently unreachable forests beyond the border control point and the former minefields.

The territory of the municipality of Rudozem is crossed by Arda, Chepinska and Elhovska rivers.

The climate is typical for mountains with average altitude.

Rudozem



Booking.com


The Raykova house Museum – Tryavna, Bulgaria

The Raykova house, Tryanva – Town room from the beginning of XX century.

Built in 1846. A typical example of the Tryavna school of architecture and one of the best buildings of the Tryavna Revival house.

The museum exhibition presents the life of the Tryavna people at the end of the ХІХ and the beginning of the ХХ century.



Booking.com


Old Traditional Bulgarian House

Zlatograd Bulgaria

Zlatograd is a small town in the Rhodope Mountains located just 2 km away from the Greek border and 60 km southeast of Smolyan.

Zlatograd Ethnographic Areal Complex lies in the heart of the town. It is an open-air museum which is also part of the everyday life of local people.

The complex comprises an ethnographic museum, workshops and an exhibition of water equipment.

The town is a small with numerous nice houses (about 60). Its citizens are friendly, humble and easy-going.

Zlatograd

After the tour around the complex tourists can sit and relax in some of the restaurants in the town or drink a cup of spun coffee made on hot sand and served in a special way.

There are many hotels in Zlatograd because the town is a popular tourist destination. Accommodation is also available in the ethnographic complex itself – in an old house with an authentic atmosphere from the Bulgarian Revival Period.

Zlatograd at night



Booking.com


Vitosha, Bulgaria

Pravets – hotel welness & spa golf resort complex

Pravets is a town in Pravets Municipality in central western Bulgaria, located approximately 60 kilometres from the capital Sofia.

Mountains surround it, which allows for a mild climate with rare winds. In the outskirts there is an artificial lake used for fishing and recreation. 

Today, the town is also most famous for its hotel welness & spa RIU golf resort complex.



Booking.com


Snowy fairytale in Bulgaria. Night goes down over Shiroka Laka village, Bulgaria

Shiroka Laka is a Rhodope village located in southern Bulgaria. It is located 26 km northwest of the town of Smolyan.

The village, mainly composed of buildings in the Bulgarian Renaissance style, is classified as an “architectural reserve”.

The village is known for its typical houses in the Rhodope mountain style, arranged in tiers on both banks of the Širokalăška reka.

Shiroka Laka village, Bulgaria
Shiroka Laka village, Bulgaria



Booking.com

 

Tryavna

Posted By : July/ 368 0

Tryavna est une petite ville du centre de la Bulgarie située à 20 km à l’est de Gabrovo et 40 km au sud de Veliko Tarnovo dans le Grand Balkan.

Important lieu de commerce et d’artisanat entre le 15ème et le 19ème, Tryavna est aujourd’hui un lieu d’arts et de tourisme prisé pour son calme, son aspect pittoresque, ses vieilles pierres et son climat.

C’est une étape incontournable lors d’un voyage culturel en Bulgarie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Triavna_view_3.jpg.
Tryavna

Booking.com

Son centre historique est resté intact depuis le 19ème siècle et regorge de bâtiments historiques caractéristiques de la Renaissance Bulgare, une période qui débuta au 18ème siècle lorsque renaquit chez les peuples bulgares, alors sous dominance ottomane, un sentiment de conscience et d’appartenance à une même nation.

En vous baladant dans les rues, vous découvrirez les belles maisons aux façades blanches et toits en pierres, avec au premier étage leurs fenêtres arquées aux armatures en bois, typiques de Tryavna.

Au centre de la vieille ville se dresse la tour de clocher de L’ église Saint-Michel-Archange dont la construction actuelle date de 1819 et à laquelle on accède par un charmant petit pont de pierre, le Kivgireniyat.

Pour mieux apprécier le style architectural de la Renaissance Bulgare, une dizaine de maisons, transformées en musées, sont ouvertes au public.

Dont la maison Slaveykov – dans cette maison transformée en musée vécut Petko R. Slaveykov avec sa famille, c’est ici que naquit son fils, le délicat poète Pencho Slaveykov, que seule la mort empêcha d’être le premier Prix Nobel bulgare de littérature.

Ainsi, si vous voulez découvrir l’histoire culturelle et l’hospitalité locale en Bulgarie, vous devez vous diriger vers ces lieux presque cachés du monde et venir visiter ces villages bulgares au charme authentique et à l’accueil chaleureux.

Alors réservez sans plus attendre votre séjour en Bulgarie et trouvez votre hébergement dans les plus beaux villages de Bulgarie en cliquant sur le lien hôtels et hébergements.

 

Koprivshtitsa

Posted By : July/ 612 0

Koprivshtitsa est une petite ville de Bulgarie qui se situe à 110km au sud-est de Sofia dans la montagne Sashtinska Sredna gora.

Il s’agit aujourd’hui d’une véritable ville-musée, créée au 14ème siècle et rendue célèbre par le premier coup de feu de l’insurrection bulgare d’avril 1876 (mouvement de résistance contre la domination ottomane).

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Град_Копривщица_2016_-1-1.jpg.
Koprivshtitsa

Booking.com

Il existe de nombreuses légendes sur la création de la ville.

Et depuis 1971 elle a le statut de réserve architecturale et historique qui possède plus de 388 monuments architecturaux, historiques, culturels et ethnographiques.

En 1978, elle fut proclamée réserve architecturale nationale d’importance internationale et une localité de tourisme international.

Koprivshtitsa conserve un style architectural typiquement bulgare du 19ème siècle et son architecture est liée à l’évolution globale de l’architecture du Renouveau bulgare préservée jusqu’à nos jours.

De nombreux poètes, écrivains et révolutionnaires s’y sont installés et leurs maisons ont été transformées en musées. 

En 1956, à Koprivshtitsa fut fondée une direction des musées ayant pour but de préserver et de populariser le patrimoine culturel et historique de la ville.

Et il y a de nombreux musées, sites et monuments à visiter dans la petite ville.

Koprivshtitsa dispose de nombreux hôtels et de maisons de touristes qui accueillent des visiteurs dans une ambiance authentique.

Les lieux de restauration sont nombreux et proposent des plats de cuisine bulgare variés préparés selon des recettes locales.

 

Zheravna

Posted By : July/ 372 0

Zheravna est un village du centre-est de la Bulgarie, qui fait partie de la municipalité de Kotel, dans la province de Sliven.

Le village est situé dans une petite vallée au pied des montagnes des Balkans.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Zheravna.jpg.
Zheravna

Booking.com

C’est une réserve architecturale d’importance nationale composée de plus de 200 maisons en bois de la période de la renaissance nationale bulgare (18ème et 19ème siècle), et c’est également une destination touristique en plein essor.

Le village est né entre le 12ème et le 14ème siècle et est devenu un centre culturel et artisanal au 18ème siècle.

La plupart des maisons de Zheravna ont été construites pendant le renouveau bulgare.

Au fur et à mesure que la population locale s’enrichissait, l’aspect architectural du village était façonné par des maisons en bois à un ou deux étages entourées de murs en pierre et de ruelles pavées.

Une grande partie des maisons ont été restaurées afin d’attirer les touristes et elles sont classées comme des maisons d’hôtes.

Chaque année, Zheravna reçoit la visite d’environ 20 000 touristes.

 

Gabrovo – Etara

Posted By : July/ 516 0

Etar, communément appelé Etara, est un quartier de la ville montagnarde de Gabrovo, un ancien village et maintenant un musée ethnographique en plein air.

Gabrovo – Etara

Booking.com

Il porte l’ancien nom de la rivière Yantra qui le longe.

Le musée ethnographique a été ouvert pour révéler aux visiteurs l’architecture, le mode de vie et l’histoire économique de la ville et de la région de Gabrovo pendant la Renaissance de la seconde moitié du 18ème et du 19ème siècle.

A cette époque le nombre des métiers pratiqués dans la ville était de 26. Les objets manufacturés à Etara étaient vendus dans d’autres contrées plus ou moins éloignées de la Bulgarie.

On peut également voir dans le complexe architectural et ethnographique l’une des plus riches et des mieux aménagées des collections d’installations aquatiques parmi les musées en plein air en Europe.

Conçu pour reconstituer l’habitat et l’artisanat traditionnel local, le village mélange maisons et échoppes d’artisans dans un cadre bucolique.

C’est une attraction touristique majeure de la région et il est l’un des sites préférés figurant sur la liste des 100 sites touristiques nationaux en Bulgarie.